PSG-Toulouse 1-0 (1-0) 20/02/2010

Petite, mais précieuse victoire du PSG au Parc face à Toulouse sur un pénalty d’Hoarau. Sera-ce suffisant pour se remettre à l’endroit avant l’OM ?

Une victoire tirée par les cheveux, mais en cette période tourmentée, Paris s’en contentera. Il aura suffit d’un pénalty transformé par Hoarau (23′) pour que Paris renoue avec la victoire en championnat en 2010. Une double peine pour les Toulousains car  ce coup de pied de réparation avait été accompagné d’une exclusion d’Ebondo pour une faute sur Luyindula. Pour une fois que le règlement est appliqué à la lettre pour les joueurs du PSG, on ne va pas s’en plaindre. Mais Dieu que ce fut difficile. Dans un Parc glacial qui a vu le virage Auteuil faire la grève des encouragements, les Parisiens ont d’abord tenté de prendre le match à leur compte, en se montrant malheureusement toujours imprécis (Luyindula manque le cadre, 12′, 17′) et en serrant les fesses (au propre comme au figuré !) devant les tentatives de Kazim Kazim (11′, 30′).

En deuxième période, Paris va encore manquer le break par Erding (belle claquette de Pelé 55′) et Giuly qui manquera le cadre (59′). Et l’on se dit alors que le TFC, même réduit à 10, pourrait revenir dans cette partie, les hommes de Kombouaré étant incapables de faire le break pour se mettre à l’abri. D’autant que Capoue trouve deux fois les poteaux d’Edel (64′, 65′). Le PSG aura de nouveau l’occasion de plier la rencontre par trois fois (Hoarau 70′, Giuly 73′, 80′) sans succès. Au final, le PSG se rassure comme il peut et empoche 3 points qui font du bien. Sera-ce suffisant pour se remettre la tête à l’endroit avant d’accueillir l’OM ?

PS : de son banc de touche, Sylvain Armand aura dû apprécier la solidité défensive du PSG qui n’aura à nouveau pas pris de but ce soir.

But : PSG: Hoarau (24 s.p.)
Exclusion : Toulouse: Ebondo (23e)
PSG :
Edel – Jallet, Z. Camara, Sakho, Cearà – Giuly (Sankharé 84), Makelele (cap.), Clément, Luyindula – Erding (Maurice 90), Hoarau. Entraîneur: Antoine Kombouaré.
Toulouse : Pelé – Ebondo, Nounkeu, Fofana (Dupuis 83), Congré – Braaten, Sirieix (cap.) (Machado 62), E. Capoue, Sissoko, Tabanou – Kazim-Richards. Entraîneur: Alain Casanova.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée