Lens-PSG 1-1 (0-0) 06/03/10

Paris ramène un match nul mérité de Lens, arraché à la 94ème minute ! Une récompense qui fait du bien au moral des Parisiens. Le film du match.

Le PSG ramène un bon point de Lens ce soir et pour la première fois de la saison a fait preuve d’une sacrée force mentale pour aller le chercher dans le temps additionnel.

C’est devant une tribune visiteurs vide que débute ce match, les supporters parisiens étant privés de déplacements jusqu’à nouvel ordre. Et comme il fallai s’y attendre, le RC Lens commence pied au plancher pour essayer de faire douter les Rouge&Bleu qui se présentent dans leur petits souliers. Pendant 20 minutes, les Sang&Or poussent et acculent le PSG dans sa moitié de terrain. Sans se montrer dangereux toutefois. Un premier corner direct est détourné par Edel (7′). Si les Lensois ont le ballon, ils se montrent trop imprécis dans les 20 derniers mètres pour ouvrir le score. Au contraire, Paris qui a laissé passer l’orage, commence à sortir. Erding à la lutte avec Yahia, qui ne touche pas le ballon mais tend sa jambe, s’écroule après contact dans la surface. L’arbitre, M. Buquet, ne bronche pas mais aurait pu montrer le point de pénalty (29′). Même si Sakho cafouille un ballon dans sa surface qui aurait pu être dangereux, les Lensois n’en profitent pas (29′). Paris a eu chaud, mais c’est la bonne période parisienne qui débute dans ce denier quart d’heure. Sessegnon ripe d’abord sa volée du gauche que Runje parvient à détourner (32′). Puis c’est Erding qui coupe la trajectoire d’un coup-franc de Sessegnon qui trouve la barre transversale de Runje, battu ; la plus grosse occaz’ de cette première mi-temps (43′). Avant la pause, c’est enfin Sakho qui sur un corner hérite d’un ballon aux neuf mètres qu’il ne frappe pas tout de suite pour finalement se faire contrer (45′). Après 20 minutes très mauvaises, le PSG a refait surface.

94e minute, la récompense !

Après la pause, Lens tente de repartir vers l’avant. Eduardo frappe deux fois au but mais est contré deux fois (60′). Paris procède en contre et se montre tranchant par moments. Hoarau est repris au dernier moment par Yahia alors qu’il partait vers le but (63′). Puis c’est une belle frappe d’Hermach détournée par Edel alors qu’elle partait sous la barre, qui fait vrombir Bollaert (66′). Lens, qui a fait entrer Roudet et Bedimo, presse de plus en plus. C’est ce même Roudet qui reprend un ballon dans la surface après un mauvais dégagement parisien. Sa frappe est contrée par Jallet, puis par Hoarau sur sa ligne qui ne peut éviter le but. Les Parisiens ne sont pas vernis, mais Lens mène 1-0 (67′).

Dur pour les Parisiens qui décidément n’y arriveront pas cette saison. Kombouaré tente le tout pour le tout, change Giuly, inexistant face au physique lensois, par Sankharé, puis Erding et Clément par Maurice et Kezman. Une équipe très offensive qui va pousser dans les dix dernières minutes, au risque de se faire prendre en contre. On croit à l’égalisation quand, suite à un corner, Camara trouve les filets de manière acrobatique, mais le défenseur est signalé hors-jeu. La tension est palpable et l’on se dirige encore vers une nouvelle défaite. C’était sans compter sur ce dernier coup-franc à l’entrée de la surface. Sankharé enroule son ballon qui trouve la transversale. Sessegnon a bien suivi et trompe Runje. Une égalisation à la 94′ minute qui fait un bien fou. Dans le stade, de nombreux spectateurs se lèvent, preuve que des amoureux du PSG ont quand même fait le déplacement en catimini. Au final, le PSG ramène de Lens un nul arraché au forceps, mais largement mérité. Souhaitons que les joueurs de Kombouaré se servent de ce résultat arraché dans la douleur pour repartir de l’avant.

À propos Redaction

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée