Auxerre-PSG : 1-1 (1-1) 05/04/10

Le PSG ramène un point de son déplacement à Auxerre après un match qui doit plus à l’abnégation des joueurs qu’à leur talent supposé. Pas de quoi pavoiser.

On allait voir ce qu’on allait voir ! Déçus d’avoir étés éliminés en Coupe de France par le PSG devant des tribunes vides (à juste titre puisqu’ils n’y étaient pour rien), les supporters auxerrois avaient évoqué cette sanction seule pour expliquer cette élimination. Ils attendaient donc ce match de championnat avec impatience, d’autant plus qu’il pouvait leur permettre de prendre la tête du championnat.

Dans l’enfer de l’Abbé Deschamps, donc, les Parisiens ont encore une fois tenu tête à l’AJA pour ce qui reste depuis des années comme le déplacement le plus prolifique du PSG (11 défaites pour 10 victoires en Bourgogne). Pourtant, on pouvait s’attendre au pire en regardant la composition de l’équipe, presque habituelle, si ce n’est la titularisation de Traoré (oui, le grand Sammy) à droite en lieu et place de Ceara, blessé, et Jallet, pour cause de suspension possible contre Quevilly en cas de deuxième carton jaune. Devant, Sankharé est titularisé à gauche alors que Sessegnon prend place à droite en reléguant Giuly sur le banc.

Le début de rencontre est totalement à l’avantage des Auxerrois qui profitent de cette compo nouvelle pour mettre au suplice la défense du PSG. Les joueurs de l’AJA se trouvent et viennent inquiéter un Edel aux prises de balles encore incertaines qui laissent à penser que le PSG va bientôt craquer. Ce ne sera pas sur cette tête de Niculae heureusement dans les bras d’Edel (8′), mais sur cette ouverture de Jelen pour Niculae qui contrôle de la poitrine entre Camara et Traore avant de battre Edel d’une frappe pourtant en plein milieu du but (1-0, 11′). Etre mené à Auxerre n’est jamais une bonne nouvelle, quand l’on connait la faculté de cette équipe à attendre pour pratiquer ce qu’elle sait faire de mieux, le contre. Heureusement, le PSG aura la bonne idée de vite égaliser. Servi par Hoarau dans la surface, Erding pivote et frappe au but. Sorin détourne mais Sankharé a suivi et pousse le ballon dans la cage vide pour son premier but en Ligue 1 (1-1, 16′). Le PSG commence à se libérer et produire un semblant de jeu. Sankharé manque même l’occasion de réaliser un doublé en ne cadrant pas sa tête (41′).

La deuxième mi-temps sera bien moins enlevée. Malgré de bonnes intentions, l’AJA ne se montre pas particulièrement dangereuse et se heurte à une équipe du PSG solide sur ses gardes, mais malheureusement incapable d’aller porter le danger sur le but de Sorin. Le tout dans une ambiance de province très sympathique, les supporters de l’AJA huant tout ce qui ressemble de près ou de loin à un joueur du PSG. Dans ce contexte, au terme d’une situation confuse, Antoine Kombouaré est invité par M. Kalt à rejoindre les tribunes, dénoncé par le 4ème arbitre pour des propos que le coach du PSG affirme n’avoir jamais tenus. Au final, un bon point pour un PSG encore très moyen et sans imagination.

AUXERRE – PSG 1-1 (1-1)
Spectateurs :
15 000 environ.
Arbitre : M. Kalt
Buts. Auxerre : Niculae (11e) ; PSG : Sankharé (16e).
Avertissements. PSG : Hoarau (25e), Makelele (41e), Sankharé (55e).
Auxerre : Sorin – Hengbart, Coulibaly, Mignot (Berthod, 46e), Grichting – Oliech (Contout, 66e), Pedretti (cap.), Dudka, Birsa (A. Capoue, 75e) – Niculae, Jelen. Entr. : J. Fernandez. 
PSG : Edel – Traoré, Camara, Sakho, Armand – Sessegnon, Makelele (cap.), Clément, Sankharé (Ngoyi, 83e) – Hoarau (Maurice, 89e), Erding (Kezman, 70e). Entr : Kombouaré.

À propos Redaction