Ménès refait le match

Ménès refait le match

Pierre Ménès, chroniqueur sur Canal+, est revenu sur le match de la onzième journée de championnat de France, opposant Montpellier au Paris Saint Germain (1-1).

Il en parle sur son blog :

On n’a pas été plus heureux avec le match du soir, plutôt médiocre, entre Montpellier et le PSG. Dans l’ensemble, Paris a indéniablement dominé la rencontre. Le problème, c’est que ses deux attaquants sont autant au fond du trou l’un que l’autre et que ça commence à durer. Sur le centre de Giuly qu’il reprend de la tête sur le poteau, Hoarau a une fois de plus fait étalage de son incroyable manque de réactivité lorsque la ballon lui est revenu dans les pieds.

Evidemment, le Réunionnais avait le moral dans les chaussettes à sa sortie du terrain mais il faut qu’il comprenne et surtout qu’il intègre que ce genre de disette est le lot de tous les attaquants du Monde. Ca fait partie de la vie d’un buteur que de traverser des périodes sans scorer. Dans ces cas-là, il n’y a rien d’autre à faire que le dos rond, et attendre que ça revienne. Ca fait un mois et demi que Guillaume n’a plus marqué, il n’y a rien de dramatique là-dedans.

Ce qui pourrait le devenir, c’est l’agressivité hors de propos des Montpelliérains. Ce n’est pas la première fois que je le dis, les joueurs de René Girard sont souvent à l’extrême limite de l’engagement physique. Bocaly qui n’aurait jamais dû finir le match, Belhanda qui se fend d’une semelle bien sentie sur Sakho sous le nez de l’arbitre… Là aussi, Montpellier est un club plutôt sympa vu de l’extérieur mais à la longue, ce genre d’exactions pourrait être très nocif pour l’image du MHSC.

Et je le dénonce parce qu’il ne faut pas se leurrer : au rythme que tiennent les Héraultais, tôt ou tard un mec va finir à l’hôpital avec une cheville en miettes ou un tibia déglingué. Et ce sera trop tard…”

À propos Redaction

Aucun commentaire

  1. serieux je veux pas faire la pleureuse mais c’est bizarre l’arbitrage face a paris… contre Rennes et Nice on aurait pu avoir des penos… et hier vla le nombre de fautes (Belhanda meme pas de carton si je me rapelle bien) comme quoi que l’image donné des medias compte beaucoup et pese sur les decisions des arbitres.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée