[F/CdF] Le PSG s’impose aux tirs au but à Soyaux

A l’occasion des 16èmes de finale de la Coupe de France féminine, le Paris Saint-Germain s’est difficilement imposé sur la pelouse de l’ASJ Soyaux (0-0, 1 tab 3). Véritable objectif du club parisien cette saison, Paris a dû attendre les tirs aux buts pour prendre le dessus sur le club charentais grâce, notamment, à deux parades d’Ann-Katrin Berger. Le tirage au sort des huitièmes de finale se déroulera ce lundi 26 janvier, à partir de 22h45, dans l’émission « Femmes 2 foot » sur Eurosport.

Onze de départ : Berger – Houara, Henning, Georges, Delannoy – Hamraoui, Seger, Cruz – Kaci, Alushi, Sarr.

A l'occasion des 16èmes de finale de la Coupe de France féminine, le Paris Saint-Germain s'est difficilement imposé sur la pelouse de l'ASJ Soyaux (0-0, 1 tab 3). Véritable objectif du club parisien cette saison, Paris a dû attendre les tirs aux buts pour prendre le dessus sur le club charentais grâce, notamment, à deux parades d'Ann-Katrin Berger. Le tirage au sort des huitièmes de finale se déroulera ce lundi 26 janvier, à partir de 22h45, dans l'émission « Femmes 2 foot » sur Eurosport. Onze de départ : Berger - Houara, Henning, Georges, Delannoy - Hamraoui, Seger, Cruz - Kaci, Alushi, Sarr.

Passage en revue

À propos Grégoire Anne

Aucun commentaire

  1. Les commentateurs c’est pareil que pour les hommes, un cruel manque d’objectivité. J’ai arrêté le match quand j’ai entendu “elles font plus que résister face au PSG” alors qu’on avait touché le poteau, ballon sauvé sur la ligne etc etc et que l’adversaire alignait à peine 3 passes fin bon.

    • Tout à fait d’accord.
      Ce qui m’a étonné le plus c’est qu’il y avait aucun ramasseur de balles et donc on perdait 10 secondes à chaque dégagement de la gardienne (ils étaient nombreux vu qu’on était 90 voire 95% du temps dans leur surface).
      Y aurait du avoir genre 6-7 minutes d’arrêt de jeu quoi.
      A part ça tout le monde est gagnant (les joueuses de Soyaux sont contentes de nous avoir accroché et nous on continue la route).
      M’enfin c’était encore plus une attaque défense que quand on défend contre Lyon …

      On en est encore loin du titre, m’enfin sur un coup de chance (1-0 à Charléty) on peut l’avoir mais bon on est très loin du niveau des Lyonnaises (alors que le budget est supérieur et que ça fait 2 ans que l’équipe est à peu près constituée).

      • ca fait ans que l’équipe est constituer mais faut voir les joueuses recruter sur les 2 ans (sauf cette année) et le travail sur el jeu collectif réaliser par el coach.

        • C’est pas un problème de coach paris est encore perfectible mentalement

          • je voit pas autre chose qu’un problème de coach, je suis désolé je c’est que taime pas qu’on remette en cause le travail des coachs, mais même le mentale est lié au coach.

          • On a des joueuses qui n connaissent pas le haut niveau j trouve que l’équipe progresse malgré le non match d’aujourd’hui on doit progresser mentalement

          • Bah c’est au coach de comblé le manque du haut niveau, et aujourd’hui sur la pelouse il y avait une majorité de joueuses expérimenter (sauf Sarr), qui ont déjà gagner la coupe de France, des championnat ou des champion’s league. Dans le recrutement et le jeu il faut un chef d’orchestre.

          • Tu as raison j’ai senti cette nerveuse des qu’on la tien tête sa se comprend quand paris les a battu 10-0 il y a 3 jours elles ont manqué de réussite.

  2. arbitrage scandaleux toute la rencontre , on a clairement cherché à nous éliminer.

  3. Henning m fait penser à thiago Silva

  4. Keuja97250 - Mon Frere

    Bravo les filles contre 11 en défense??ici c’estParis ???

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée