[Itv CS] L.Fournier : “Un retour de Cavani et Lavezzi au Parc leur mettra la pression”

Ancien joueur et entraîneur du PSG, Laurent Fournier connait parfaitement le club. Il nous livre son expertise sur l’actualité du Paris Saint-Germain.

CS : Cette victoire à Saint-Etienne annonce-t-elle un renouveau ? une prise de conscience ?

On avait dit ça après Montpellier… Cela demande confirmation dimanche au Parc face à l’ETG. A Saint-Etienne, j’ai trouvé les joueurs solidaires, à défaut d’être géniaux. Ils avaient la volonté de gagner ensemble, il y avait une envie, une détermination. Et puis j’ai vu l’expression d’une solidarité au moment de l’arrêt de Douchez, les joueurs se sont précipités pour le féliciter. On ne voyait plus ça comme on ne voyait plus Ibra crier comme il l’a fait sur Pastore.

CS : Un mois avant Chelsea, le PSG a-t-il encore le temps de retrouver un niveau “top européen” ?

Oui, parce que ce sont des joueurs de qualité. Le PSG passe souvent par de petites crises, on l’avait vu avec Ancelotti il y a deux ans. La qualité est là, si l’envie se confirme, alors c’est possible.

CS : Le président al-Khelaifi a parlé aux joueurs et accordé sa confiance à Laurent Blanc, mais que se passera-t-il en cas de contre-performance face à l’ETG ? Quel carte pourrait-il utiliser ?

Le président a été dans son rôle en bougeant les joueurs, en leur mettant la pression. Surtout pour un match à l’extérieur, dans un stade où il est toujours difficile de s’imposer. Il n’est pas seulement là pour aller dîner avec les joueurs. Il n’a pas lâché le coach, comme les joueurs n’ont pas lâché le coach. C’est rentré dans l’ordre, ils ont fait leur match. On ne sait pas ce qui se passera face à l’ETG. Mais avec l’état d’esprit affiché par Matuidi, Motta et même David Luiz et Thiago Silva, qui m’ont plu en étant durs sur l’homme, en mettant le pied sans faire de faute, on peut être confiant.

CS : Un directeur sportif, un coach mental ? Le PSG doit-il s’étoffer à ce niveau ?

Un directeur sportif enlève un poids à l’entraîneur. Moutier, Roche ou Leonardo le faisaient au PSG. Le technicien s’occupe ainsi plus du terrain. Faut-il un grand nom avec les stars ? Oui même si les joueurs sont capables d’être respectueux. Il vaut mieux un directeur sportif qui provoque immédiatement le respect. Un coach mental ? Non, je n’y crois pas, et ça dévalorise l’entraîneur. Un joueur professionnel se doit d’être prêt mentalement. Il peut se faire aider individuellement, dans son coin, mais pas au club.

CS : Cavani et Lavezzi devraient réintégrer le groupe face à l’ETG. Fallait-il sanctionner ? Un retour loin du Parc des Princes n’aurait-il pas été préférable ?

Les sanctionner oui, mais il y a d’autres sanctions possibles que les sportives. C’est passé à Saint-Etienne mais pas à Bastia où il n’y avait que Bahebeck en alternative offensive. C’est aussi se tirer une balle dans le pied. Un retour au Parc face à Evian? C’est bien! Ça leur mettra la pression! Ils auront l’obligation d’être bons et performants. Ils devront se faire pardonner et le meilleur moyen, ça reste de faire gagner le match.

Ancien joueur et entraîneur du PSG, Laurent Fournier connait parfaitement le club. Il nous livre son expertise sur l'actualité du Paris Saint-Germain. CS : Cette victoire à Saint-Etienne annonce-t-elle un renouveau ? une prise de conscience ? On avait dit ça après Montpellier... Cela demande confirmation dimanche au Parc face à l'ETG. A Saint-Etienne, j'ai trouvé les joueurs solidaires, à défaut d'être géniaux. Ils avaient la volonté de gagner ensemble, il y avait une envie, une détermination. Et puis j'ai vu l'expression d'une solidarité au moment de l'arrêt de Douchez, les joueurs se sont précipités pour le féliciter. On ne voyait…

Passage en revue

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée