La revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce samedi 10 janvier 2015.

« Un succès à Bastia permettrait au PSG de confirmer ses bonnes résolutions pour 2015 et de chiper, puisque Lyon ne joue que demain, la première place à l’OM, écrit L’Equipe. Et si le mois de décembre souffreteux du PSG et les retards du duo Lavezzi-Cavani avaient permis à Laurent Blanc de poser enfin son empreinte sur le club cette saison ? La victoire à Montpellier, en 32es de finale de la Coupe de France associée à un succès pas si anodin que ça contre l’Inter en amical au Maroc méritent évidemment confirmation à Bastia, aujourd’hui. Un élan n’est pas totalement enclenché, mais Blanc entrevoit, dans ces sorties, les prémices d’une prise de conscience collective. »

« Il semble prématuré d’affirmer que la France aura droit à un nouveau Paris en 2015, estime Le Parisien. D’autant qu’il est encore difficile de juger sur pièces une équipe toujours privée de Sirigu et Thiago Motta, convalescents, auxquels il faut ajouter Cavani et Lavezzi sanctionnés au moins jusqu’à demain. Les habituelles doublures (Douchez, Rabiot, Chantôme, Cabaye) ont certes élevé leur niveau de jeu face à Montpellier. Mais avec les retours de ces quatre cadres vraisemblablement contre Saint-Etienne mardi prochain en Coupe de la Ligue, il sera plus facile de se forger une opinion eu égard à la qualité de l’adversaire et à un effectif parisien enfin au complet. Ce déplacement à Bastia, avant-dernier de L 1, est très important d’un point de vue comptable. Pour le reste, et notamment juger de la réalité du regain de forme de ce Paris-là, il faudra encore s’armer de patience. »

« La Coupe, ça va. Le championnat, on saura ce soir après le match de la 20e journée à Bastia où Paris devra confirmer sa victoire 3-0 contre Montpellier en coupe de France et faire oublier le piteux nul, 0-0 au Parc, contre ce même adversaire, avant la trêve, résume l’AFPLe rebond de la Coupe demande confirmation, et sans délai, d’autant que Paris cumule trois points de retard sur l’OM et s’est fait doubler à la deuxième place par Lyon. Et parce qu’en dehors du terrain, le mercato apporte, pour une fois, davantage de mauvaises ondes que de bonnes au riche club de la capitale. »

« Privé de quatre joueurs de base et plus particulièrement diminué sur le plan offensif, le Sporting veut lancer son cycle retour par une victoire devant le PSG. Le maintien passe aussi par des exploits, avance Corse MatinVingt points séparent à cette heure deux formations qui n’ont pas grand-chose en commun, si ce n’est qu’elles disputent la même compétition. Comme par magie. Celle du football, qui opère encore pour peu qu’on ne parle que de jeu et de ballon… Pour atteindre le solde du maintien, il lui faudra doubler son capital actuel et afficher un bénéfice de 30%. Ce qui équivaut à signer huit victoires dans les dix-neuf matchs encore à jouer. Ça reste jouable. A condition de s’y mettre tout de suite, à tout le moins de ne plus perdre de terrain durant ce mois de janvier ».

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce samedi 10 janvier 2015. "Un succès à Bastia permettrait au PSG de confirmer ses bonnes résolutions pour 2015 et de chiper, puisque Lyon ne joue que demain, la première place à l'OM, écrit L'Equipe. Et si le mois de décembre souffreteux du PSG et les retards du duo Lavezzi-Cavani avaient permis à Laurent Blanc de poser enfin son empreinte sur le club cette saison ? La victoire à Montpellier, en 32es de finale de la Coupe de France associée à un succès pas si anodin que ça contre l'Inter…

Passage en revue

À propos Marc Alvarez

Responsable de la publication Canal Supporters
x

Check Also

Aurelio De Laurentiis

De Laurentiis (président de Naples) : « En plus d’Areola, il y a trois autres noms que nous suivons »

Selon plusieurs sources italiennes, le portier parisien, Alphonse Areola, intéresse fortement le club du Napoli. ...