Chelsea écrase le PSG… chez les féminines

L’équipe féminine du Paris Saint-Germain accueillait ce mercredi midi au Camp des Loges son homologue de Chelsea, championne d’Angleterre en titre et leader du classement de la saison en cours.

Farid Benstiti a profité de cette partie amicale pour donner du temps de jeu à la recrue brésilienne arrivée il y a deux semaines, Rosana, et à des joueuses peu utilisées ou de retour de blessure, comme Kenza Dali.

L’équipe de la capitale s’est lourdement inclinée, 1-5, après avoir concédé l’ouverture du score, puis égalisé par l’intermédiaire de Ouleymata Sarr.

Au programme désormais pour le PSG, un déplacement dimanche à Nîmes pour le compte de la 16ème journée de D1. En ligne de mire, après plusieurs matches de championnat, la double-confrontation européenne contre Barcelone, fin mars.

À propos Redaction

11 plusieurs commentaires

  1. Mais qu’est ce qu’elles sont nulles ces vieilles meufs, elles n’ont pas honte de se faire lyncher de la sorte contre une vieille équipe ?

  2. Benstiti passe encore entre les gouttes… 😉

  3. Ils sautent au bout de combien d’échec Benstiti?

  4. Merci Benstiti et à nous la LDC….RIP.

  5. L’excuse du match amical ne tient pas. C’est à Paris, dans la période de la Champion’s League des hommes avec le prestige du club qui va avec. Il y a une différence de classe entre perdre dignement et se faire écraser (à domicile). Je n’ai pas vu le match mais le plus gros budget féminin de foot européen se prenant une tartiflette chez lui, ça fait tâche. Cela voudrait surtout dire que nos remplaçantes sont à chier et que ce n’est pas la peine de les faire entrer sur le terrain en match officiel. Et puis, pour les filles de Chelsea aussi c’était “un match amical” ça ne les a pas empêché de nous mettre une dérouillé.

  6. Kenza Dali de retour sur un terrain c’est plutot ça LA nouvelle à retenir. Vivement qu’elle retrouve un bon niveau car on a en cruellement besoin

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée