Hermant : “Des blessures, il y en a beaucoup qui s’enchaînent quand même…”

Le principe de précaution fait que le PSG se montre prudent au moindre pépin physique. Mais des pépins, il y en tout de même beaucoup, estime Arnaud Hermant, journaliste de L’Equipe,

“C’est la période qui veut ça, mais des blessures, je trouve quand même qu’il y en a beaucoup qui s’enchaînent… A chaque match, il y a un nouveau pépin. Et le PSG joue beaucoup, a commenté le journaliste sur France Bleu 107.1. Si tout le monde rentre pour Lorient, puis Marseille, tant mieux…”

 

À propos Redaction