La revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce jeudi 18 février 2016.

« L’affaire Aurier aurait pu polluer la préparation européenne du PSG mais sa gestion par le club a protégé l’équipe. Et a contribué à son succès sur Chelsea, écrit L’Equipe. ‘C’est vrai qu’ils en ont beaucoup parlé mais, en même temps, ils n’avaient pas envie qu’Aurier, à cause de son inconséquence, vienne polluer leur préparation du 8e de finale de Ligue des champions, le match qu’ils attendaient tous avec impatience’, raconte un intime du vestiaire. »

« Edinson Cavani est insaisissable. Capable de gâcher un but tout fait sur un contrôle douteux ou de trouver l’ouverture sur une audace inspirée, l’Uruguayen n’est pas toujours là où on l’attend. Sauf au coup d’envoi, mardi face à Chelsea. Comme prévu, il était sur le banc, lit-on par ailleurs dans le quotidien sportif. Par ce retour opportun, à confirmer, Cavani pourrait vite rééquilibrer la concurrence qui l’oppose à Lucas. Surtout que le Brésilien a rendu une copie correcte, mais qui a mis en lumière ses limites au plus haut niveau en termes de finition et de travail défensif. L’Uruguayen, lui, se voit récompensé de n’avoir jamais lâché. (…) À deux ans de la fin de son contrat, estimant qu’il n’aura probablement jamais sa chance dans l’axe au PSG et désireux d’évoluer dans un Championnat plus compétitif, il imagine plutôt écrire son avenir ailleurs à la fin de la saison. La Ligue des champions lui offre une vitrine idéale. »

« Serge Aurier est parti se ressourcer à Genève. C’est là que vit son agent, Stéphane Courbis, rapporte Le Parisien. Aurier devrait continuer à s’entretenir physiquement en Suisse, avant de regagner Paris pour son entretien préalable avec la direction du PSG programmé lundi prochain. »

« La saison dernière, Thibaut Courtois avait été le principal artisan du match nul entre le PSG et Chelsea au Parc des Princes (1-1). Mais cette année le gardien belge, au demeurant excellent, a dû partager la vedette avec Kevin Trapp, observe le journal francilien. Après sa bourde de Madrid, le gardien allemand, qui bénéficie depuis le début de la saison du soutien sans faille de son entraîneur, a presque mis tout le monde d’accord. » Et Lionel Letizi, actuellement entraîneur des gardiens à Nice, commente : « C’est un gardien régulier. Il a fait deux ou trois bêtises, mais c’était des fautes de concentration plus que des erreurs techniques. J’aime bien son jeu. Sur la tête de Costa, il met très bien son corps en opposition. Depuis le début de saison, je trouve qu‘il occupe bien l’espace. Il prend beaucoup de place et il est aussi solide sur les jambes et les bras. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Un concurrent de moins pour Julian Draxler

L’international allemand Julian Draxler devrait quitter son club cet hiver. Mieux, il devrait même être ...