La revue de presse PSG : David Luiz, Clasico, banderoles, 15M€ pour Lavezzi…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce samedi 6 février 2016.

« David Luiz s’est ressenti hier de son genou, rapporte L’Equipe. Un point sera fait aujourd’hui après l’entraînement mais le principe de précaution devrait prévaloir. Il en sera de même pour Marco Verratti, qui souffre d’une pubalgie. Van der Wiel est forfait. L’équipe probable : Trapp – Aurier, Marquinhos, Silva, Maxwell – Rabiot, Motta, Matuidi – Di Maria, Ibrahimovic, Lucas. »

Le quotidien sportif laisse entendre également que les dirigeants stéphanois savaient pour les banderoles déployées lors du ASSE/PSG : « Une réunion se serait tenue quelques jours avant le match entre la direction de l’ASSE et des représentants des groupes de supporters en présence de leur avocat. Les différentes parties auraient conclu un accord : pas de fumigènes mais des banderoles ».

« Laurent Blanc qui a dû déplorer une cascade de blessures ces dernières semaines, devrait pouvoir s’appuyer sur David Luiz en défense. Le défenseur brésilien ne semble plus gêné par sa blessure au genou, écrit Le Parisien. L’équipe probable: Trapp – Aurier, Silva, Luiz, Maxwell – Stambouli, Motta, Matuidi – Di Maria, Ibrahimovic, Lucas. »

« Partira, partira pas ? Ezequiel Lavezzi pèse le pour et le contre, lit-on par ailleurs dans le quotidien francilien. Shanghai Shenhua met 15M€ sur la table pour recruter l’Argentin, une proposition étonnante pour un joueur en fin de contrat le 30 juin. Le joueur toucherait 8 M€ net par an. Il lui reste presque trois semaines pour se décider. (…)  Les dirigeants du Shanghai Shenhua ont également ciblé Zlatan Ibrahimovic pour la saison prochaine avec une offre de salaire largement supérieure à ce qu’il perçoit au PSG (18M€ brut annuels). »

« Devant à peine 4000 spectateurs, les Parisiennes affichèrent leur visage habituel avec une défense de fer et misèrent sur les contres, résume Le Progrès. En face, l’OL se créa de vraies occasions, mais buta aussi sur une Ann-Kathrin Berger intraitable. Verdict de ce duel au sommet, qui ne l’atteignit pas : un 0-0 qui fait plutôt les affaires de l’OL. En effet, à sept journées de la fin, il possède toujours trois longueurs d’avance. Bref, la route d’un dixième titre consécutif reste largement ouverte. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nice

Avant d’aller au Parc, Nice surclasse Toulouse et reprend le trône de Ligue 1

La question de ce soir était toute simple : Avec un, trois ou quatre points ...