OM / PSG : Les notes

Lors de ce classique du championnat de France, le Paris Saint-Germain est parfaitement entré dans sa rencontre en ouvrant le score très rapidement. Toutefois, l’OM n’a pas baissé les bras et est revenu au score. Cette égalisation n’a pas inquiété l’équipe parisienne qui a laissée passer l’orage avant de reprendre l’avantage peu après l’heure de jeu. Victoire 1-2 pour Paris.

Trapp (5) : Il a bien détourné une lourde frappe de Dja Djédjé (21′). Par contre, sur le tir victorieux de Cabella (26′), il n’a pas eu la main ferme même s’il ne fut pas été aidé par David Luiz qui a légèrement détourné le ballon. En fin de match, il a réalisé une belle sortie et gêné Nkoudou qui se présentait devant lui (89′). Son jeu aux pieds n’a pas été très précis.

Aurier (6) : Face à Nkoudou, il a dû rester très vigilant défensivement. S’il a parfois eu du mal à le contenir en première période, il l’a totalement maîtrisé par la suite au point de s’autoriser quelques montées percutantes dans le camp marseillais.

David Luiz (6) : Il s’est facilement imposé dans le domaine aérien. En revanche, il a commis une légère faute en déviant le tir égalisateur de Cabella. Il a connu une petite alerte physique (76′) mais il a pu tenir son rang jusqu’à la fin du match.

Thiago Silva (7.5) : Ses anticipations lui ont d’abord suffi pour couper plusieurs actions marseillaises. Mais au fur et à mesure des minutes de la première période, la pression de l’OM s’est intensifiée et il a alors réalisé des interventions importantes dans sa surface. Le scénario est resté le même au retour des vestiaires et il s’est enormément employé pour tout arrêter. Match presque parfait du capitaine parisien qui s’est fait une frayeur en glissant sur un contre en fin de match.

Maxwell (6.5) : Idéalement lancé par Matuidi sur un de ses premiers ballons, il a eu tout son temps pour ajuster un centre millimétré pour Ibrahimovic. La suite fut moins éclatante puisqu’il a surtout défendu. Dans ce registre, il a été bon et a même sauvé un ballon sur sa ligne de la tête.

Thiago Motta (5) : Après un début de match sans encombre, il a montré de la fébrilité dans l’entre-jeu, concédant des espaces et des pertes de balles. Finalement, il a petit à petit retrouvé le contrôle du milieu de terrain en seconde période.

Rabiot (5) : Il a joué avec trop de nonchalance en début de match, lui faisant perdre des ballons anodins. Il s’est repris par la suite mais il a encore connu des sauts de concentration qui mettaient en danger son équipe. Au retour des vestiaires, il a été beaucoup plus appliqué à défaut de peser offensivement. Remplacé (90′) par Stambouli.

Matuidi (6) : Il a parfaitement trouvé ses partenaires dans la profondeur durant les premières minutes. Ensuite, il est revenu à ses fondamentaux en étant surtout actif à la récupération. Souffrant de la cuisse, il a quitté la pelouse (82′) au profit de Marquinhos.

Di Maria (6.5) : Disponible sur tout le front de l’attaque , l’Argentin a été dans tous les bons coups. Le principal regret de sa première période provient de son face-à-face raté (11′) avec Mandanda. Après la pause, il n’a plus réussi à combiner avec ses coéquipiers. Néanmoins, il a trouvé les ressources nécessaires pour marquer le second but parisien (71′).

Lucas (5.5) : Moins en vue que ses partenaires d’attaque, il a tout de même su être utile sur des attaques menées par Paris. Il a cherché à jouer juste, parfois même trop. Il doit trouver le juste milieu entre folie et rigueur tactique. Il a cédé sa place (69′) à Cavani.

Ibrahimovic (7.5) : Sur le premier but parisien, il a été à l’initiative et à la conclusion de l’action (2′). Pas avare d’effort, il n’a pas hésité à participer au pressing collectif. Avec un PSG moins dominateur au niveau de la possession de balles, il a été contraint de beaucoup décrocher pour toucher le ballon. Il est de nouveau décisif sur le second but en étant cette fois le passeur décisif.

À propos Christophe Jox