« Perdre ses jambes », le risque quand on est champion aussi tôt selon Dante

Devenir champion très tôt, Dante l’a connu avec le Bayern en 2013/2014. Le défenseur, aujourd’hui à Wolfsburg, se souvient que cela avait coûté physiquement à son équipe.

« L’avantage, c’est que ça permet de faire souffler certains joueurs, de prévenir les blessures. Mais c’est clair qu’en termes de tension et de concentration, ce n’est plus la même chose. Tu n’as plus la responsabilité de gagner à chaque match parce que tu es déjà champion. Avec le Bayern, ce n’est pas la meilleure chose qui nous soit arrivée, explique le joueur à L’Equipe. Nous, ce qui nous avait manqué, ce sont les matches à enjeu. Lorsqu’ils sont arrivés, on avait la tête mais plus les jambes. C’est ça le danger. »

À propos Redaction

x

Check Also

Emery : « Les deux buts encaissés sont notre défi sur lequel on peut s’améliorer »

Au micro de Canal+ Sport après la victoire du PSG à Strasbourg, Unai Emery a ...