Olé prend la défense de Lavezzi face aux nombreuses « critiques injustifiées »

Certes, Ezequiel Lavezzi ne fait plus partie de l’effectif du PSG depuis le mois de février. Mais l’attaquant argentin subit un nombre incalculable de critiques dans son pays. Mardi soir, des intervenants sur la Radio AM ont évoqué un « Lavezzi bourré » qui était « un danger pour la Copa America » devant le ‘spécialiste du sport’ de la station qui a applaudi la séquence. C’en était trop pour Olé qui a publié une tribune pour défendre Pocho.

« Pocho détient une quantité incroyable de détracteurs. C’est devenu une mode de lui tomber dessus. Un manque de respect sans la moindre trace de réflexion. Pocho était le meilleur joueur argentin en finale de la Coupe du Monde. La piteuse lecture de Sabella l’a fait remplacer tôt dans la partie contre la version bancale d’Aguero. Lavezzi a fait des bons matches aux éliminatoires contre le Paraguay, le Brésil et la Colombie. Autrement dit, les récentes performances de Pocho sont bonnes. Il n’y a aucun fait réel et concret pour justifier une telle insistance sur l’éviction de l’attaquant des listes de Martino. C’est un joueur qui ne s’oppose pas pour voyager 10.000 kms sans jouer une minute. Pour les entraîneurs, ces joueurs-là sont des pépites d’or. Il n’y a pas plus lâche que le lynchage public, même dans une affaire mineure comme celle-ci. Comme tout le monde, Lavezzi a des hauts et des bas. Mais les gens en parlent comme si c’était un amateur. Que l’Argentine gagne la Copa America et qu’il marque le but en finale. Avec un premier câlin signé Messi, qui est toujours réconfortant. » 

À propos Grégoire Anne