La revue de presse PSG : Ben Arfa, Unai Emery, Bleus…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce dimanche 19 juin 2016.

« Hatem Ben Arfa est en vacances au Brésil. Il suit avec attention son actualité. Demain pourrait s’ouvrir une semaine décisive, écrit Le Parisien. Quatre clubs semblent encore en
course : le FC Séville en Espagne, le PSG, Lyon et Nice en France. Barcelone ne figure plus parmi les formations intéressées. Sa préférence va aux deux premiers. Jorge Sampaoli, le nouvel entraîneur de Séville, l’adore. Le club disputera la Ligue des champions grâce à sa victoire en Ligue Europa, sous les ordres d’Unai Emery, en partance pour… le PSG. Le Basque est déjà d’accord sur les termes de son nouveau contrat, mais l’officialisation tarde tant que la situation de Laurent Blanc n’est pas réglée. Hatem Ben Arfa, quant à lui, adorerait jouer à Paris mais le flou de la situation demeure à ce jour un obstacle. »

France/Suisse, ce soir, ce sera sans Blaise Matuidi et peut-être avec Lucas Digne, estime L’Equipe. Même si… « La dernière séance à huis clos effectuée à Villeneuve-d’Ascq, hier soir, n’a pas permis de cibler avec certitude les intentions de Didier Deschamps mais ce dernier, pour des raisons de gestion de temps de jeu et d’avertissements, devrait bien procéder à au moins quatre changements par rapport au onze qui a battu l’Albanie. Yohan Cabaye et André-Pierre Gignac, qui figuraient d’ailleurs dans la même équipe hier, sont bien partis pour remplacer Olivier Giroud et N’Golo Kanté, tous les deux sous la menace d’une suspension en cas d’avertissement, alors qu’Antoine Griezmann et Paul Pogba retrouveront une place de titulaire. Deschamps, qui doit finaliser aujourd’hui la composition de son équipe, n’avait pas encore décidé hier s’il devait inclure d’autres joueurs dans cette rotation, notamment Patrice Évra, Dimitri Payet ou Blaise Matuidi. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...