Ben Arfa fera vite oublier Ibrahimovic, affirme Roger-Petit

Bruno Roger-Petit se réjouit de ne plus subir la mégalomanie de Zlatan Ibrahimovic pour mieux profiter de la fraîcheur d’un Hatem Ben Arfa, qui enfant déjà supportait le PSG.

« Ibrahimovic est un grand footballeur, et un petit mec. Et l’on se réjouit, déjà, de la venue de Ben Arfa au PSG, qui fera vite oublier que l’indispensable Ibrahimovic ne l’était pas tant que ça. La venue de Ben Arfa est annoncée le jour même où Ibrahimovic a éprouvé une dernière fois le besoin de dire encore un peu de mal de la France et du PSG. Signe du ciel, écrit le journaliste sur son blog Sport24Cracher dans la soupe dans laquelle on a pataugé pour se gaver, ce n’est pas bien beau. C’est même laid. Mesquin. Nul. Et surtout, Ibrahimovic commet un énorme péché d’orgueil : il n’a pas aidé le PSG a devenir un grand d’Europe. Au contraire. (…) On se réjouit de l’arrivée de Ben Arfa. Parce que ce joueur là a changé, qui cultive désormais l’alliance de la modestie et du talent. Parce qu’il est encore frais. Parce qu’il a encore tout à gagner avec le PSG. Parce qu’il a travaillé sur lui-même, s’efforçant de corriger des défauts qui lui ont fait tant de mal. Ben Arfa à Paris avec un entraîneur de haut niveau à la Emery, triple vainqueur de Coupe d’Europe et adepte de la motivation par le travail psychologique, c’est déjà rompre avec les errances de la fin du règne égotique de Zlatan Ier. (…) Ben Arfa, on a hâte de le voir jouer avec Cavani, Di Maria, Pastore, Verratti et les autres… Cette perspective ne peut que mettre en joie les amoureux du football authentique, qui considèrent le football pour ce qu’il est, une aventure collective déconnectée des sorties mégalomaniaques à la Zlatan. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

verratti-psg

Verratti défend la Ligue 1, « critiquée à l’étranger mais aussi beaucoup trop en France »

Comme chaque mois, Marco Verratti établit une chronique sur le site de Goal. Cette fois-ci, ...