#BP « Quelle place pour le PSG dans le football européen ? » par Sovan alias Harvey PSG

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Sovan alias Harvey PSG nous propose un premier billet.

Quelle place pour le PSG dans le football européen, dans le présent et dans le futur?

Cela fait désormais 5 saisons que notre club a été repris par QSI. 5 saisons où l’on a vu notre club prendre une dimension mondiale. Une dimension en pleine expansion qui a commencé avec le transfert de Pastore puis l’arrivée sur le banc d’un des meilleurs entraîneurs de cette génération, Carlo Ancelotti. Une dimension qui s’est ensuite traduite par une écrasante domination de nos compétitions nationales en plus d’une régularité en compétition européenne (4ème au classement UEFA cette année).

De grands joueurs confirmés nous ont rejoint ces dernières saisons: Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva, Di Maria, Cavani (oui oui vous lisez bien, mais c’est un autre débat).

Sommes nous l’égal des plus grands clubs historiques tel que le Real Madrid? Le Bayern? Le Barça? Pas forcément, mais nous nous en rapprochons à grand pas. Un indicateur très clair me permet de l’affirmer. Ces mêmes grands clubs tentent sans grand succès de nous prendre nos meilleurs joueurs. Le PSG a bien une politique de très grand club européen, à défaut d’avoir les résultats escomptés (demi-finale, finale, victoire en C1).

Mais je continue à le clamer haut et fort, nous aurions dû passer en demi-finale en 2014 (Chelsea) et en 2016 (City). Cela dit, on ne refait pas le passé. Regardons vers le futur comme le dit si bien Emery. Zlatan c’était beau, c’était bien.

Certains ont des doutes sur le projet mis en place. Et je les comprends. A chaud, voir notre équipe perdre contre City, voir notre meilleur joueur partir cet été (34 ans) et cette impression qu’aucun top player ne daigne signer à Paris donne cette impression d’un projet à l’arrêt. Mais je vous arrête tout de suite. Et je peux me tromper, vous me le direz dans vos commentaires, mais permettez moi de rassurer les plus sceptiques:

Le départ de Zlatan était capital. Parfois, il faut savoir se séparer au bon moment, à 34 ans. Cavani serait déjà parti si le suédois était resté. Pastore aurait sûrement eu plus de mal à se libérer. Mais cela reste du conditionnel. Comment remplacer le Z ? Sportivement et médiatiquement il est irremplaçable. Si ce n’est par Messi, Ronaldo ou Neymar.

Que doit-on faire pour arriver en demi-finale ? Recruter du TOP TOP player quand ils sont déjà dans les plus grands clubs européens ? Une partie de la réponse est dans la question. Quand le Barça et le Real tentent de nous piquer Silva ou Verratti, on tente de leur prendre Neymar. Nous sommes dans le même cercle fermé de ces clubs qui n’ont pas spécialement besoin de vendre, contrairement à la Juventus ou le Borussia Dortmund.

Or, ces deux clubs cités ont atteint la finale de C1 ces dernières années, avec une politique sportive bien différente des 2 mastodontes espagnols, du PSG ou du Bayern. Mais cela reste 2 « exploits » sur 5 ans quand de notre côté nous faisons preuve d’une régularité qui aurait dû se traduire par 2 demi-finales.

Gardez en tête que dans l’effectif actuel, nous possédons des joueurs faisant partie des 10 meilleurs joueurs de leur poste respectif, voire des 5 meilleurs joueurs selon le poste.

Notre politique sportive est plutôt simple: Un mélange de TOP joueur confirmé (Silva, Di Maria, Cavani qui va se réveiller), jeune joueur dont le potentiel est à confirmer (Verratti, Pastore, etc) et l’intégration des meilleurs titis parisiens dont l’avenir s’annonce radieux au vu des rares performances que l’on a vu (Rabiot, Callegari, Nkunku, Augustin). Mais ces titis restent à confirmer.

Non le projet n’est pas à l’arrêt, il rentre dans une phase différente. Les TOP joueurs sont déjà dans l’effectif, les jeunes joueurs ont confirmés depuis 2012. Il n’y a que certaines retouches à appliquer. Rien de plus, rien de moins.

C’est quoi un grand club européen ? Des trophées de C1, un centre de performance (formation et entrainement) à l’image du Real ou du Barça? Une histoire aussi vieille que ma grand mère ? Un grand stade ? Compliqué de rattraper ces clubs avec une histoire vieille de 45 ans. Mais nos dirigeants y remédient. Avec un centre de la performance qui verra le jour en 2019, un agrandissement du Parc des Princes, on y arrive… Un nouveau coach est arrivé. Une nouvelle ère. Avec à la clé de meilleurs résultats européens ? Nul ne le sait. On verra bien, on fera les comptes en fin de saison.

Tout ce que je peux vous dire, c’est que nous sommes au début d’un belle histoire. On a été là les premiers. Au tout début de cet immense projet.

Dans 20 ans, on regardera Paris comme on regarde le Real, le Barça, le Bayern, si nous continuons dans cette voie.

Et la Ligue 1 est un faux problème. On l’a vu avec la Juventus en Italie ou au Bayern en Bundesliga.

Dans 20 ans, j’aurais la quarantaine bien avancée… Et je regarderai le palmarès du club, et j’y verrai sûrement plusieurs C1…

Harvey PSG, Pastoriste et Cavaniste confirmé.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Lukoki : « Les joueurs du PSG ne savaient pas quoi faire sur le terrain »

L’ailier congolais de Ludogorets Jody Lukoki est revenu dans les colonnes de L’Equipe sur la ...