Ce que la LFP va changer pour booster l’attractivité de ses compétitions

Afin d’améliorer l’attractivité de sa compétition phare mais également des différentes coupes, la LFP va mettre les petits plats dans les grands et proposera plusieurs améliorations dès cette saison.

La Ligue 1
Pour débuter, et en accord avec les deux diffuseurs que sont Canal+ et BeIN Sports, les joueurs seront plus sollicités. De plus, ces deux diffuseurs auront un calendrier réalisé par la LFP afin d’améliorer la fluidité et le timing des interviews. En effet, la LFP va ordonner aux différents clubs d’envoyer des joueurs devant les caméras. Les jours précédant la rencontre, un joueur devra s’exprimer devant les médias plus un autre joueur supplémentaire, voire l’entraîneur, deux-trois jours avant la rencontre. Mais cela ne s’arrête pas là puisque chaque équipe devra choisir deux membres du club (joueur ou entraîneur) afin d’aller sur les plateaux des différentes émissions dominicales. Un homme du match sera par ailleurs élu chaque dimanche soir

Didier Quillot, directeur général de la Ligue, déclare par ailleurs qu’« il fallait améliorer la qualité du spectacle. Et la présence des acteurs de la Ligue 1 dans les émissions est une nécessité. Mais je peux vous assurer que l’ensemble des clubs y étaient favorables, nous n’avons rencontré aucune réticence. »

De plus, courant septembre, un « Media Day » sera organisé. Il s’agira d’un atelier en off avec les joueurs afin de créer un peu de matière télévisuelle utilisable durant la saison.
La qualité des diffusions sera également augmentée en changeant de place certaines caméras : «Nous nous sommes aperçus que la réalisation de certains matches de l’Euro, filmés dans les mêmes stades que la Ligue 1, était plus aboutie. Cela provenait du placement de certaines caméras, déclare Didier Quillot. Les plate-formes où sont installées celles des plans larges et serrés (80 % du temps d’antenne) seront descendues plus bas dans le stade, comme elles l’ont été pendant l’Euro. » Ce sera le cas pour le Parc des Princes, qui devrait donc avoir des caméras situées plus près du terrain. A noter qu’aucune amende ne sera fixée aux clubs qui n’auront pas respecté les nouvelles consignes, cette mesure étant mise à l’essai cette saison.

Coupe de la Ligue:
De nouvelles dotations seront versées aux clubs (une augmentation totale de 87%), en plus d’une finale délocalisée en province. Le nouveau barème des dotations : 1er tour : 199.000 € / 2e tour : 240.000 € / 16es de finale : 348.000 € / 8es de finale : 526.000 € / Quart de finaliste : 765.000 € / Demi-finaliste : 1.213.000 € / Finaliste : 2.000.000 € / Vainqueur : 2.500.000 €. Comme les autres clubs qualifiés en Coupes d’Europe, le Paris Saint-Germain est déjà assuré de toucher plus de 500.000€ puisqu’il rentrera dans la compétition à partir des huitièmes de finale.

Pelouses:
La qualité des terrains va devenir une priorité puisqu’un plan d’action « Pelouses » va être mis en place. Désormais, des dotations seront offertes aux trois meilleures pelouses de Ligue 1 et Ligue 2.

Ligue 2:
Pour les intéressés, la Domino’s Ligue 2 sera intégralement diffusée sur BeIN Sports. Chaque rencontre seront retransmises sur les canaux BeIN Sports 2 et BeIN Sports Max.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...