La revue de presse PSG : Cavani, Kluivert, Gabigol, Marquinhos…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce mardi 19 juillet 2016.

« Patrick Kluivert, le tout nouveau directeur du football du PSG, a découvert hier matin le Camp des Loges. Accompagné par Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué, il a rencontré les joueurs et le staff, écrit L’Equipe. Il a ensuite assisté à une partie de l’entraînement dirigé par Unai Emery. Atelier de gainage, exercices physiques et travail devant le but étaient au programme. Une deuxième séance a eu lieu en fin d’après-midi. »

« Il en a rêvé. Il l’a même réclamé à l’envi ces trois dernières années. Zlatan Ibrahimovic parti, Edinson Cavani, le plus gros transfert de l’histoire de la Ligue 1 (64 M€), évoluera enfin cette saison à son poste de prédilection, dans l’axe de l’attaque parisienne, rappelle Le Parisien. Le PSG s’est bien mis en quête d’un deuxième attaquant, mais, a priori, plus pour soulager le Matador que pour instaurer une concurrence. (…) De quoi lui permettre enfin de briller sous le maillot parisien ? A voir. Ces trois dernières années, il a marqué un total honorable de 81 buts, mais sans jamais se soustraire aux critiques. (…) L’an dernier, son bilan dans l’axe est encore plus catastrophique, avec seulement 3 buts en 988 minutes de jeu (sur un total de 25 réalisations). Et cet été, à la Copa America, aligné sur le front de l’attaque de la Celeste dans un 4-4-2, il est resté muet, témoignant d’une grande maladresse. (…) Sous contrat jusqu’en 2018. Le PSG envisagerait même de le prolonger. Son heure a sonné. Et désormais, il n’aura plus d’excuses. »

« Pendant que l’ensemble du Vieux Continent était focalisé sur l’Euro 2016, Olivier Létang est venu faire un saut en toute discrétion au Brésil, fin juin. Il en a profité pour rencontrer le puissant agent Wagner Ribeiro et faire le forcing pour enrôler Neymar, lit-on dans France Football. Peine perdue. À défaut de recruter Neymar, le dirigeant parisien a évoqué avec Ribeiro le cas de Gabriel Barbosa, l’attaquant de Santos. Celui que l’on surnomme « Gabigol » pourrait prolonger jusqu’en 2021 avec son club formateur qui aurait refusé une offre de 30M€ venue de Chelsea. Le PSG s’est donc positionné pour le futur en espérant devenir le premier point de chute européen de la nouvelle pépite brésilienne ».

« Finalement, le clash n’a donc pas eu lieu puisque le PSG a fini par accéder au souhait de Marquinhos, ajoute FF. Une discussion a suffi pour qu’Unai Emery libère son défenseur. «Marquinhos a réussi à lui exposer sa position, lui expliquant que les JO étaient un rêve pour lui, a confié après coup son grand frère. Il a aussi parlé à Olivier Létang. Tout s’est bien passé. Ils ont été compréhensifs. C’est vraiment une bonne nouvelle. Marquinhos est soulagé et super heureux. Désormais, il va tout faire pour ne jamais décevoir son coach…»
(…) En accédant à la volonté de Marquinhos, le club parisien a joué la carte de l’apaisement et ainsi manifesté un signe d’attachement attendu depuis quelque temps. En embuscade, le Barça, Chelsea, Arsenal et Manchester United devront donc repasser pour s’attacher les services d’un joueur sous contrat jusqu’en juin 2019. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

[Sondage] LDC : Parmi les 6 adversaires potentiels, lequel souhaitez-vous face au PSG ?

En huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain tombera sur du ...