Péricard : « Quand on part, il faut en assumer les conséquences »

Arnaud Péricard, avocat et maire-adjoint de Saint-Germain-en-Laye, actif sur le dossier du centre d’entraînement, regrette vivement le choix du PSG qui installera à Poissy son futur centre d’entraînement (horizon 2019/2020), à plusieurs kilomètres de sa ville. Cela malgré une nouvelle proposition, un espace de 100 hectares sur la plaine d’Achères.

« C’est une immense déception. Le pourquoi du comment de ce départ, il faut le demander au PSG, commente l’élu dans L’Equipe. Le club fait partie de l’ADN de la ville. On ne
tire pas un trait sur quarante-cinq ans d’histoire commune comme cela. On aurait aimé des marques d’amour et d’affection, et il n’y en a pas beaucoup. Les féminines et l’association qui restent? On est ravis d’accueillir les filles et de consolider l’association, mais c’est différent de ne plus avoir les garçons. Nous ne voulons pas entrer dans une logique de compensation. Sur le nouveau logo, le berceau de Louis XIV, né à Saint-Germain-en-Laye, avait déjà été supprimé. Maintenant, les garçons nous quittent. On a tout fait pour montrer au PSG qu’on l’aimait et qu’on avait envie de le conserver. Après, si le PSG ne veut pas rester… Le nom de Saint-Germain plus associé au PSG ? Les avis sont partagés sur cette question… Quand on part, il faut en assumer les conséquences. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

[Sondage] Areola ou Trapp dans la cage du PSG face à Nice ?

Depuis son retour de blessure, Alphonse Areola déçoit dans les buts du PSG. En vertu ...