[21/8] Revue de presse PSG : Metz, Verratti & David Luiz

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce dimanche 21 août 2016.

« La Ferrari est flambant neuve. Après un tunnel sans compétition, principalement occupé à soigner la pubalgie qui lui a pourri sa saison dernière, Marco Verratti a retrouvé les terrains de L 1 à Bastia. Un quart d’heure en forme d’ultime test qui a suffi à confirmer les (bonnes) impressions de la préparation. Il a même, paraît-il, accueilli avec un certain fatalisme le départ de plusieurs amis (Lavezzi, Ibrahimovic, Fort), avec lesquels il avait l’habitude de passer des moments conviviaux, rapporte L’EquipeIl a scrupuleusement respecté le programme de réathlétisation de deux mois que lui avaient fixé les spécialistes. Au Camp des Loges tout d’abord, puis sur ses lieux de vacances, à Ibiza et dans sa région de Pescara, Verratti s’est astreint à des séances de travail quotidiennes (…) Aux dires de tous, le Transalpin affiche une envie débordante. Il veut se racheter de sa saison noire et, à vingt-trois ans, assumer son statut de leader technique. (…) Unai Emery apprécie les qualités du milieu italien mais il ne lui a donné aucune garantie. La manière dont le «Petit Hibou» va se fondre dans le nouveau plan de jeu sera une des curiosités des semaines à venir. À première vue, on pourrait penser que le désir d’un jeu plus rapide et vertical ne sert pas les intérêts de Verratti. Tripoteur hors pair, doté d’une couverture de balle exceptionnelle, ce dernier est un des joueurs qui touche le plus de ballons en Ligue 1, des qualités qui s’inscrivaient parfaitement dans le jeu de possession du PSG sous Laurent Blanc. (…) Si Emery opte pour un schéma en 4-3-3, Verratti retrouvera naturellement son poste de relayeur droit. Mais si le PSG bascule en 4-2-3-1, une des possibilités est de voir l’Italien évoluer plus haut, en soutien de l’avant-centre. »

« De toute évidence, Unai Emery n’est pas du genre à tourner autour du pot avec ses joueurs. Ainsi courant juillet, lors d’un entretien individuel avec David Luiz, l »entraîneur a mis les pieds dans le plat en lui annonçant qu’il comptait toujours sur lui… mais dans un rôle de remplaçant, affirme Le Parisien. Le Brésilien est sorti un peu groggy de son tête-à-tête avec Emery. Certes, la promotion programmée de Marquinhos était déjà dans l’air. Mais sa confirmation a d’abord entamé sa bonne humeur légendaire. (…) Il a envisagé l’éventualité d’un départ mais à 29 ans et compte tenu de son contrat en or massif (environ 950 000 € brut mensuels), David Luiz a vite compris que les points de chute équivalents n’existent que dans des territoires exotiques comme la Chine. Alors qu’il lui reste trois ans de contrat, il a choisi de s’accrocher. Dans sa réflexion, le défenseur n’oublie pas que les aléas d’une saison sont nombreux. (…) Le staff d’Unai Emery se dit impressionné par le professionnalisme du Brésilien, généralement présent dès 8h30 pour travailler avec Denis Lefebvre, son préparateur physique attitré. Mais à plus long terme, son retour sur le banc de touche, y compris lors des matchs de Ligue des champions, semble toutefois inéluctable ».

« Philippe Hinschberger et son groupe sont apparus assez tranquilles cette semaine, explique le Républicain Lorrain. Comme avant un match banal. Sauf que le FC Metz dispute, ce dimanche soir au Parc des Princes, une rencontre tout sauf ordinaire. « C’est vrai que leurs matches amicaux n’ont pas été terribles », ironise l’entraîneur messin. Le PSG est devenu un monstre et aucun club français ne lui arrive plus à la cheville, au moins en termes de résultat. (…)  Le plaisir sera donc le maître mot pour les Messins ce soir. « C’est un bon moment à passer, estime Hinschberger. Après, dans le football, les bons moments peuvent virer au cauchemar quand ça se passe mal… Mais je n’en fais pas une montagne. » (…) Les Lorrains doivent simplement oublier qu’ils n’ont aucune chance. Sur un malentendu, ça peut marcher… »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...