[22/8] Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce lundi 22 août 2016.

« Beaucoup d’envie, quelques fulgurances et finalement des buts de Lucas et Layvin Kurzawa: le PSG est logiquement venu à bout de Metz, résume l’AFPDimanche prochain, les Parisiens passeront un test plus sérieux, face à un client, Monaco, qui aura tenté de finaliser sa qualification pour la phase de groupes de la Ligue des champions en milieu de semaine, en barrage retour face à Villarreal (2-1 à l’aller). Pour le PSG, la C1, justement, débutera le 13 ou 14 septembre et en attendant de connaître jeudi ses trois futurs adversaires, il s’agissait face au promu messin de matérialiser sa montée en puissance avec un onze de départ où pour seul changement, Cavani faisait son retour après une blessure à un adducteur et a gaspillé beaucoup d’occasions. »

« Pas sûr, même dans ses songes les plus sombres, qu’Edinson Cavani ait imaginé pareille première soirée en tant qu’attaquant axial numéro un du PSG, observe L’Equipe. Dimanche, il a donné raison à ses détracteurs. Ceux qui louent son indéniable générosité mais qui ne voient pas en lui un top buteur. L’un de ces attaquants, froids, techniques, cliniques dans la surface, qui amèneront Paris dans le dernier carré de la C1. (…) L’argument du « jour sans » sera avancé dans les jours à venir. Il faudra l’entendre. Mais il ne sera pas suffisant. En tout cas, pas longtemps. Unai Emery en est conscient. (…) Une soirée comme celle là doit-elle relancer l’idée du recrutement d’un autre numéro 9 ? Une idée qui flotte dans l’air depuis plusieurs semaines. Depuis la corbeille, dimanche, elle a dû traverser l’esprit de Patrick Kluivert ».

Les notes de L’Equipe : Trapp 7 / Aurier 6 / Kimpembé 6 / David Luiz 4 / Kurzawa 7 / Thiago Motta 5 / Rabiot 6 / Pastore 7 / Lucas 6 / Di Maria : 8 / Cavani 3

Les notes du Parisien : Trapp 7 / Aurier 6 / Kimpembé 7 / David Luiz 6 / Kurzawa 7 / Thiago Motta 6 / Rabiot 7 / Pastore 7 / Lucas 7 / Di Maria : 7,5 / Cavani 2

« Au coup d’envoi, aucune recrue estivale à l’horizon. Elles sont soit sur le banc (Ben Arfa, Krychowiak et Meunier), soit en tribunes (Jesé, encore convalescent), constate Le Parisien. En fait, la nouveauté se niche dans l’animation du jeu. Et le spectacle est d’emblée séduisant. Dans une configuration résolument offensive avec quatre joueurs portés vers l’avant et des arrières latéraux déguisés en ailiers, le PSG semble pressé de reconquérir son public. (…) D’un côté, une attaque protéiforme où le danger peut surgir à tout moment, et surtout à partir des ailes grâce à un duo Aurier-Kurzawa déjà convaincant. De l’autre, un replacement défensif encore en rodage, contraignant Kevin Trapp à intervenir en trois occasions pour éviter l’égalisation messine. L’entraîneur espagnol n’a pas fini de porter son casque d’architecte. Même si les fondations du PSG sont solides, le chantier est encore immense. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...