[26/8] Revue de presse PSG : Champions League, Matuidi, Sirigu…

Vu et lu dans la presse française ce vendredi 25 août 2016 au sujet du PSG.

« Nasser Al-Khelaifi, le président du PSG, pouvait avoir le sourire et même être soulagé. Cette fois, la campagne de C1 ne débutera pas par la difficulté, contrairement aux deux éditions précédentes où il avait fallu lutter pour la première place face au Barça et au Real Madrid. Paris avait à chaque fois terminé 2e de son groupe. Les Barcelonais et les Madrilènes finirent ensuite champion d’Europe, respectivement en 2015 et 2016. Un aboutissement dont rêve le PSG, commente l’AFP. Pour cette première étape, donc, Arsenal sera l’adversaire le plus coriace, puisque habitué des joutes de la C1. Mais les hommes d’Arsène Wenger, qui effectue sa 20e saison à la tête de l’équipe, ont perdu de leur superbe sur la scène continentale puisqu’ils n’ont plus atteint les quarts de finale depuis six éditions. Outre l’Angleterre, le PSG ira pour la première fois en Suisse, chez le FC Bâle qui renoue avec la C1 après une saison d’absence. Enfin, il se mesurera également au club bulgare de Ludogorets, issu des barrages. Rien de bien effrayant donc dans ce groupe A ».

« Vingt-deux ans après le succès des Gunners (1-1, 1-0) face aux Ginola, Roche, Rai et compagnie, en demi-finales de C 2, le PSG recroisera donc Arsenal en Coupe d’Europe, écrit L’EquipeÀ moins d’une folle dernière semaine de mercato loin d’être une habitude maison , les Gunners, renforcés cet été par l’arrivée de Granit Xhaka (40M€) et possiblement par
Lucas Pérez et Shkodran Mustafi (24 ans, Valence CF), ne diffusent pas le sentiment d’avoir progressé ces derniers mois. Le public de l’Emirates, frondeur, l’a compris. Arsenal a certes l’habitude de ces phases de groupes, mais difficile d’imaginer que cette expérience suffira à bousculer ce PSG-là. Les Aigles de Ludogorets avaient renversé la Lazio en 8es de finale de Ligue Europa (2013-2014) et accroché Liverpool en phase de groupes de la C1 (2014-2015). Mais cette équipe, structurée autour de Brésiliens et où figure le Roumain Claudio Keserü, semble très tendre. L’opposition suisse sera sans doute plus intéressante. Le FC Bâle, sans sa pépite Breel Embolo (transféré pour 25M€ à Schalke 04) mais avec l’Ivoirien Seydou Doumbia, est une équipe cohérente et efficace. De quoi bien se préparer pour les huitièmes de finale… »

« Hier, le PSG et la Juventus ont profité de leurs représentations à Monaco pour poursuivre des discussions bien avancées au sujet du transfert de Blaise Matuidi, affirme le quotidien sportif. Au sortir de leur entrevue, les dirigeants des deux clubs ont livré des impressions totalement opposées. (…) Les discussions doivent se poursuivre pour tenter de trouver un terrain d’entente au sujet de l’indemnité de transfert. Les dirigeants du PSG continuent de réclamer au moins 30M€, tandis que leurs homologues piémontais n’envisagent pas d’atteindre cette somme, si ce n’est bonus compris. On peut imaginer que les propos d’Al-Khelaïfi visaient en partie à mettre la pression sur la Juventus. De son côté, Matuidi vit, lui, des heures particulières. Particulièrement attaché au club, le joueur a été traversé par des émotions parfois opposées ces derniers jours. »

 » Vu d’Italie, le PSG et la Juventus devraient bien s’entendre sur un transfert d’environ 30 M€ (plus bonus), remarque Le Parisien. « Je suis optimiste concernant l’arrivée de Blaise Matuidi », a soufflé hier Giuseppe Marotta, le directeur sportif de la Juve. « Nous sommes proches d’un accord », a-t-il même ajouté un peu plus tard. Côté parisien, le son de cloche se révèle très différent. Bref, du grand classique lorsque des négociations sont en coursNasser Al-Khelaïfi, qui a par ailleurs assuré que « le mercato n’est pas terminé dans le sens des départs mais terminé pour les arrivées », joue la montre et ne veut pas donner l’impression de céder trop facilement sur le transfert. C’est encore la meilleure manière de faire monter les enchères, à six jours de la clôture du mercato. »

« Salvatore Sirigu est sur le point de s’engager avec le FC Séville, a priori d’ici la fin du week-end, ajoute le quotidien francilien. On travaille encore sur des détails, a indiqué Monchi, le directeur sportif du club andalou. Toutes les options sont encore ouvertes, un prêt ou un transfert ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...