Aulas s’en prend encore et encore au PSG

L’Olympique Lyonnais a ouvert 20 % de son capital au fonds d’investissement chinois IDG Capital Partners. Soit 100 M€ qui ne seront pas consacrés au mercato mais à la diminution de l’endettement (de 260M€) et au re-financement du nouveau stade. Mais c’est ainsi, quoi qu’il commente Jean-Michel Aulas, président lyonnais, pense et s’en prend au PSG.

« C’est l’opportunité d’accéder à un marché aussi important que la Chine et de se mettre en harmonie avec une économie libérale où le financement se fait non pas par des fonds d’État, qui sont des subventions déguisées, mais par l’intérêt qu’un investisseur porte à un groupe en plein développement comme l’OL, en visant la rentabilité, commente JMA dans L’Equipe. Dans le cas du PSG, on est dans des aides d’État, peut-être réprimables par la Commission européenne, et qui sont à fonds perdus. Ces subventions viennent complètement déréguler l’économie du football et feront baisser l’attractivité du Championnat français, et donc le montant des droits, surtout à un moment où Canal est en difficulté face à beIN. (….) Cette dérégulation va provoquer une spirale négative pour le football français. (…) Petit à petit, on va arriver à concurrencer les grands clubs européens, sauf le PSG, si on n’arrive pas à changer la règle. Mais je crois savoir que la Fédération et la Ligue sont en train de réfléchir à une régulation qui permettrait de garder un Championnat attractif ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nice

Avant d’aller au Parc, Nice surclasse Toulouse et reprend le trône de Ligue 1

La question de ce soir était toute simple : Avec un, trois ou quatre points ...