#BP « Dream Bigger ou Soñamos mas grande ? » par Loïc alias PSGRocks

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Loïc alias PSGRocks nous propose un nouveau billet.

Dream Bigger ou Soñamos mas grande ?

Traduction : « rêvons plus grand ou rêvons plus grand ». La différence n’est pas nette, simplement de langue : l’un est dit en anglais, l’autre en espagnol. Je vous laisse deviner lequel est lequel, ça n’est pas trop compliqué, à moins d’avoir fait allemand ou italien LV1 et russe ou chinois LV2 au lycée. Et si c’est votre cas, je vous conseille de demander des astuces au frère d’Unaï Emery pour apprendre cette belle langue qu’est l’espagnol. Il a l’air d’être un excellent prof, à voir les progrès effectués par son frère d’élève en français depuis un mois. A moins que ça soit l’élève qui est très motivé. Bref, revenons à nos ojevas (ça veut dire moutons/joueurs de l’OM en espagnol) et introduisons le sujet du jour : l’hispanisation du PSG.

Je ne vais pas vous la faire découvrir, beaucoup en parlent sur le forum, elle est présente avec le coach bien sûr, avec les arrivées cet été : deux joueurs en provenance de la Liga espanooolllaaa dont un espagnol et finalement avec l’arrivée l’an dernier de Carles Romagosa en tant que « directeur technique à la formation ». Je veux déjà tirer mon chapeau au dernier cité dont le travail n’est pas assez reconnu à mon avis mais qui a fait des jeunes les champions dans chaque catégorie, des U19 des finalistes de Youth League et qui n’est pas étranger à la plus belle génération de Titis de l’histoire qui arrive (Areola, Kimpembe, Callegari, Georgen, NKunku, Augustin, Edouard). Pas dit que tous réussissent mais ça promet ! Mais là n’est pas le débat, un prochain papier évoquera peut-être le sort des jeunes au PSG.
Le slogan « Dream Bigger » laissait entendre une anglophonisation du club à l’arrivée de QSI. Volontairement, je donne un sens probablement pas recherché à l’origine à cet apophtegme mais le mode de recrutement parisien au départ, avec des stars, des paillettes et également des joueurs légèrement surpayés, colle au marché anglais, que ça soit de l’époque ou celui actuel. Le mercato de cette année est lui bien plus basé sur un système espagnol. Je vois tout de suite venir les détraqueurs (je précise que, de la même manière que le verbe dythyramber, je suis au courant de l’inexistence de ce terme). Ils vont me dire : « Oui, mais Suarez, Neymar, Ronaldo, Bale ». D’un coup de baguette (magique), je leur dirai qu’ils ont raison mais que si l’on regarde l’ensemble de la Liga, les clubs sont surtout dirigés intelligemment avec des recrutements réfléchis et généralement peu coûteux et un effort sur la formation. Ce vers quoi tend le PSG bien plus que vers le mode Barclays Premier League où même West Ham ou Blackburn achète des joueurs moyens au-delà de 10M€.
Le PSG s’hispanise, et alors me direz-vous ? J’ai lu tout à l’heure dans le 100% PSG du mois une déclaration de Nasser qui en filigrane disait vouloir s’inspirer du système Atletico. Après le Barça, l’Atletico donc. Le mode caméléon est « on » au PSG. Et c’est peut-être un peu risqué de suivre la hype ou plutôt devrais-je dire l’équipe en forme du moment, car cette dernière change souvent. Pourtant malgré cette hispanisation quasi certaine du PSG, on a l’impression que le club garde son identité : le Parc, les joueurs sud-américains, les stars et les paillettes (Di Maria ou même Kluivert qui avec un statut pompé de l’anglais « director of football » reste une légende) et la classe, en témoigne la photo en couverture du 100% PSG en question.
En conclusion, Paris se rapproche de nos amis ibériques de forte manière mais l’on peut espérer qu’elle devienne un modèle à part, un mix entre l’Atletico et le Real dans les années à venir. Et même si cela ne réunira pas les supporters des deux Madrid, Paris sera un modèle : formation, paillettes, recrutement intelligent. Alors, on ne copiera plus personne et on sera même copié. Et même si je m’inquiétais de suivre le club en forme du moment, qui reste éphémère, on peut se dire qu’il y a pire que suivre des équipes qui sont dans un championnat qui a gagné huit Coupe d’Europe sur les six dernières années (avec le Barça, le Real, l’Atletico et Séville). C’est peut-être même la meilleure chose qui pouvait arriver au PSG que de suivre enfin, à défaut d’en parler, le modèle espagnol.

À propos Redaction

  • TONTON94

    « Soñamos mas grande… » C’est ce que se sont dit umtiti et digne sûrement

  • Walid R

    Beau billet comme toujours. 🙂

    • PSGrocks

      merci 🙂

  • clubafricain

    Emery est basque !

  • AntiOm

    On grandit tout les ans et à tout les niveaux !!! Manque plus que monchi et on a le gratin de la gestion de club ? J’aurai aimé un petit bling bling en plus mais bon c est vraiment bien joué côté arrive et départ

  • magicnene « allez paris »

    c’est tres bien de s’inspirer du style espagnol,apres un coup le barça ,un coup l’atletico,on navigue un peu en fonction de la tendance,on a du mal à définir une politique sportive claire,on va voir ce que fait kluivert.

    • Mr B4000

      Ceci dit, je ne suis pas sur qu’on va lâcher la possession du ballon non plus. Motta en a parlé et j’ai l’impression qu’on va vers une tactique caméléon, un coup un jeu direct et un coup plus possessif.

      • magicnene « allez paris »

        exactement,non on lachera ps la possession,on l’a bien en prépa avec l’icc et notamment callegari qui jouait en pirlo devant al défense..

  • Mystérion ?

    merde, j’étais en train de préparer un billet sur ces thèmes, avec un approche un peu différente.
    Tant pis.
    J’étais arrivé à ces conclusions. Bon billet

    • PSGrocks

      désolé Mystérion…

  • Javi is BACK

    tout a fait c est une bonne chose pour le club. cela portera du fruit sur le long terme/

  • fon95200

    Beau billet par contre g bugger 20 mn sur apophtyme la

    • chrisPSG

      Tu bugs encore ^^

      • fon95200

        Grave jarriv même pas a le recopier demain je me mets en arrêt

        • chrisPSG

          ^^

  • Parisien jusqu’à la fin

    Bon billet bravo loic

  • chrisPSG

    Très bon billet 🙂 en plus j’ai étoffé mon vocabulaire ^^

  • dely valdes

    Analyse plutot juste , s inspir d un modele plutot que vouloir le repoduire.
    Prendre un peu du meilleur de chacun et l integré a ce qui existe deja semble etre un stratégie qui peut porté ses fruits .

  • Toujours invité(e) Tome 2

    Bravo pour le billet, l’écriture, la forme….
    Mais bon…..

    • basto92-Le retour du génie

      trop positif ^^

      • Toujours invité(e) Tome 2

        Mdr parfaitement

  • atomique_2008

    Après le billet d’Olivier, je viens de lire celui là, pour lui faire plaisir…

  • Emerick

    Impeccable

  • Jm

    Je préfère ton billet au suivant, toi tu as l’option optimiste, positive, l’autre, ben, c’est l’inverse.

  • Filsjo

    Si je ne m’abuse, Romagosa est arrivé il y a un an.
    La génération que tu cites a fait presque toute sa formation sans Romagosa, il ne faudrait pas lui donner tous les mérites. Il me semble que c’est un peu tôt pour voir sa patte. Surtout si tu mentionnes Areola qui nous revient d’un an de prêt 😉

    Je suis tombé là-dessus :
    « Messi, c’est le ciel qui te l’offre, pas la formation, rigole Albert Benaiges, qui a dirigé la Masia (le centre de formation du FC Barcelone) pendant vingt ans. Pour le reste, comptez sur Romagosa. Ça ne se fera pas en un ou deux ans. Il faudra au minimum huit ans. Mais il est capable de sortir des nouveaux Xavi ou Iniesta. Dommage qu’il soit parti du Barça. Ce n’était pas un ancien joueur, il n’était pas prioritaire pour avoir des responsabilités. »

    Source : http://www.leparisien.fr/psg-foot-paris-saint-germain/romagosa-veut-revolutionner-la-formation-09-09-2015-5074825.php

    Ça me paraît très juste.

  • La_bouche92

    Comme beaucoup, j’ai trouvé le sujet intéressant et porteur d’espoir.
    Sur la forme, je trouve que tu mets un peu de temps pour en venir au fait et que tu inclus peut être trop de petits histoires. ça alourdi un peu le message.

    J’espère que ton analyse est juste car c’est un bon modèle. On pourrait aussi citer la juve et le bayern qui ont un projet « à l’espagnol » 😉
    En tout cas bien content de ne pas avoir de projet à l’anglaise. Car ces mastodontes faient n’importe comment, c’est de la gestion vulgaire, et ça ne donne pas envie de s’attacher au projet.

    Un autre élément qui va dans ton sens c’est la fidélité des joueurs. Alors certes, beaucoup sont surpayés comme tu le disais. Mais certains ont été démarchés et sont toujours là.
    Je crois qu’il vaut mieux construire à long terme, miser sur les habitudes, l’attachement au projet et à son histoire !
    Et d’ailleurs, l’un de mes espoirs d’Emery c’est aussi qu’il arrive à faire progresser des joueurs clefs pour en tirer le meilleur !!
    A part la prolongation foireuse de Blanc, j’ai toujours trouvé le projet Quatari excellent. Certains pensaient que l’argent couleraient à flop sans discernement. Ils construire un projet qui survivra longtemps en ne laissant aucune étape au hasard (gestion des jeunes, formation, soin…).

  • Filsjo

    Merci pour le billet !
    Globalement d’accord.

    Pour moi, on a un gros actif joueurs. Et on est toujours à l’affût des meilleurs joueurs de la planète (Griezmann / Neymar pourraient nous tenter). En attendant de pouvoir faire un gros, on se renforce là où on a besoin.

    C’est ce que fait le Barça il me semble.
    Le real est un peu moins cohérent (Florentino Perez claque parfois dans le simple but de se faire réélire).

    Pour moi :
    1ère phase du projet : faim insatiable en terme de mercato. Normal, il faut grandir vite. Recruter beaucoup. Démontrer que l’on est un grand d’Europe rapidement. Développer le merchandising et diversifier les revenus pour le club. Au passage, on se lance dans la mise à niveau des infrastructures et dans la formation.

    Fin de la 1ère phase : on est 6 au ranking UEFA et de nouveau un club bien installé en Europe. On est installé sur plusieurs marchés. On a des académies PSG qui poussent un peu partout dans le monde.

    2ème phase : on poursuit les projets établis en 1ère phase. Mais il n’y a plus cette nécessité de grossir de manière démesurée. La transformation s’est déjà faite. Il faudra du lourd pour améliorer notre effectif. Et on est prêt à le faire si l’occase se présente. On n’a moins besoin de faire de volume en terme de joueurs. Donc on regarde un peu plus précisément les profils.

    • Battosaï

      Exactement mon ressenti. Seul couac dans cette histoire: la prolongation de Blanc en février.

      On va dire que le précédent Ancelotti a fait peur à Nasser. Ça lui a quand même coûté une vingtaine de millions TTC (je ne crois pas à la légende urbaine 22 plaques pour le seul Laurent Blanc).

      Nasser apprend, on ne l’y reprendra pas à mon avis.

      • seum73

        Non d’ailleurs l’équipe a apporté une rectification le staff de blanc à touché 15 millions ce qui fait que blanc à du lui partir avec moins de 12 millions on est très loin des 22 annoncés

        • Battosaï

          Merci pour cette précision, je n’ai pas vu cet article.
          Quelqu’un a pensé à envoyer un exemplaire de cet article à Jean-Mimi qu’il arrête de raconter de la merde?

  • Filsjo

    [Mode relou ON]
    Pour ce qui est du slogan, « Rêvons » c’est de l’impératif.
    D’après mes souvenirs d’espagnol du lycée, tu as mis « sonar » à l’indicatif, non ?

    Ça serait plutôt « sonEmos », non ? => à confirmer par un hispanophone 😉
    [Mode relou OFF]

    • PSGrocks

      T’es relou mais t’as raison!

  • Xgames

    Ah je l’avais oublié Romagosa. Après comme dit plus bas, son travail ne peut pas encore se faire ressentir sur les jeunes qu’on voit actuellement.
    De toute façon la meilleure chose que le club pouvait faire était de suivre l’exemple espagnol car ce sont ceux qui réussissent le mieux. Pas la peine de citer les anglais parce que c’est juste « on jette l’argent par la fenêtre » et au final le résultat n’est pas là
    Enfin bref, pas mal ce billet

  • RudyRmn

    J’espère juste qu’on lui laissera du temps en cas de mauvaise passe. Et pas qu’on le défonce comme on a défoncé Carlo à l’époque… Je n’étais pas le premier fan de Carlo mais il y avait trop de jugements injustes à l’époque.

  • basto92-Le retour du génie

    Lire ce billet après celui d’olivier c’est une petite douceur ^^

    • Xaee

      comme disait mon père quand on se buvait une bouteille de jet27 sous une chaleur torride, « c’est le petit jésus en culotte de velours qui descend dans la gorge »

  • Xaee

    Billet agréable à lire, qui m’a apprit un mot qui plus est 🙂
    perso je suis pas un grand fan des billets (y en a trop en ce moment, et j’ai pas besoin qu’on m’écrive ce que je ressens déjà), mais je suis tombé sur le billet d’olivier qui m’a fait réagir, du coup j’aurais trouvé injuste de ne pas lire le tien, qui m’a agréablement surpris non par le fond qui m’indiffère pour les raisons données plus hauts, mais pour la forme qui rend la lecture fluide et amusante

  • La part des anges
    • Xgames

      mdr

  • basto92-Le retour du génie

    Loic si je peux me permettre
    je pense que les résultats chez les jeunes sont peu le fait de romagnosa
    comme le dit romagnosa lui memme on verra les bénéfices de son taff que sur le long terme, et que d’ici quelque années
    ^^

    • Battosaï

      C’est le seul point sur lequel j’ai tiqué dans ce billet ;).

  • KoWeS

    Si on veut réussir, on doit s’inspirer de ce qui nous entour. Les anglais pour le Marketing, les espagnols, Italiens, allemand, pour le football. Malheureusement, la France n’est pas un pays de foot. La politiqué prôné par rapport à la formation ou même les aides pour les clubs, ne favorisent pas les victoires sur le plan européen de nos clubs. On ne peut pas réussir, si on est renfermé. L’Espagne éclate tout depuis un moment. C’est peut être du fait que le travail effectué est loin d’être mauvais ?

  • Juampi on sort le Barça

    Loïc merci de défendre Unai car il sera la clé de nos succès futur. Je suis allé moi meme de mon billet pour exprimer mon ressentit sur notre changement de cap

  • tidav974yessEmery

    Super billet Loïck, c’est géré! Un peu d’optimisme ça fait du bien bordel!!! Merci!

  • Alilou78

    Article synthétique très bien rédigé sur la nouvelle stratégie du club. Géniale !!!!!

  • mickaelmadar

    Pas mal aussi

  • The Letter B

    Merci Loic pour ce billet. Après le truc qui m’inquiète c’est que Nasser s’inspire sur la « hype » du moment. Après tu as énoncé quelques eléments « rassurant » (faut voir les compétences de Patoche mais il a l’air de s’impliquer) donc je ne me fais pas trop de soucis a l’avenir.

    • PSGrocks

      c’est aussi mon inquiétude…

  • Reno

    Très bon billet, bon le travail de Romagosa ne peut être tout de suite une réussite, puisqu’il faut du temps pour voir les résultats de la formation. Après, le virage a 180 degré ne me déplaît pas parce qu’il y a un chef d’orchestre à la manoeuvre (ps: qui n’a pas encore le pedigree d’un Mourinho, Guardiola, Ancelotti etc..) mais qui a réalisé quelque chose d’unique dans le football moderne. Alors il n’a encore rien fait, il faut attendre la fin de la saison pour voir si on évolue ou pas.

  • picadero64

    Juste une rectif mouton c est ovejas sinon bel article bravo ☺

  • Vivabali

    Un vrai don pour les langues … et les billets.
    Optimisme, passion, humour …
    Bravo, tout y est …
    Y compris une question de calendrier au sujet de Romagosa ^^

x

Check Also

BRP

Roger-Petit : « 220 millions, c’est même cadeau »

Bruno Roger-Petit a été fasciné par le sixième but du PSG, le bijou de Neymar. De quoi lui inspirer un jeu de mots bien senti.