#BP « El Mata dort ? » par Loïc alias PSGRocks

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Loïc alias PSGRocks nous propose un nouveau billet.

El Mata dort ?

« 2 ou 3 ? Pourquoi pas même 1 ou 0 après tout ? Tant qu’on y est, tout va tellement bien à Paris qu’il faut bien taper un coup sur ce qui va moins bien. Allez, on met 2 et on appelle les confrères pour qu’ils mettent 3 ». En schématisant un peu, voilà ce qu’ont pu se dire les rédactions des deux grands quotidiens qui suivent le PSG dimanche soir au moment de noter le match d’Edinson Cavani. Non pas qu’il faille accorder une quelconque importance à ces notes qui jugent plutôt de la sympathie que du niveau mais ceci résume malgré tout le match de Cavani dimanche. Un match mauvais, où le Matador aura autant brillé par ses maladresses que par sa transparence. Pour tout vous dire, il y a même un moment où j’ai fermé les yeux avant son tir en priant très fort pour que cette fois, la balle rentre… raté !

Mais l’idée de ce papier n’est pas de descendre Cavani comme il est bien trop aisé de le faire. Et je n’hésiterai pas à aller contre le sens du vent. Je dois avouer tout d’abord que je fais malgré tout toujours partie de ceux qui souhaitent un réel 9 en supplément de l’Uruguayen, un Bacca ou un Chicharito m’aurait par exemple bien plu (oui, je sais, EC !). Deuxièmement, je dirai aussi que j’aime beaucoup le joueur, son caractère et l’homme qu’il peut être. Malgré cela, je vais tenter de porter un jugement honnête sur Cavani et essayer de raisonner certains.

Si ma croyance en l’adage « les statistiques c’est comme les mini-jupes, ça donne un aperçu mais ça cache l’essentiel » est forte, il parait utile de préciser que sur les cinq dernières années, en termes de buts, Cavani n’est devancé que par Lewandowski, Ibrahimovic et Suarez -allez, pour vous faire plaisir on rajoute Messi et Ronaldo. Que du très très haut niveau donc ! Même si ces statistiques ne veulent pas dire grand-chose, compte tenu de la différence notamment dans l’adversité défensive, il parait évident qu’on parle là d’un joueur qui fait partie du haut du panier. Pas d’une « merde », d’une « chèvre », d’une « brêle » ou d’une autre insulte venue de je ne sais quel temps ancien. Devoir justifier ceci me fait presque peur. A en entendre certains, on parle de Brandao… Mais allez voir à l’OM si HJ-Gomis ou à Saint-Etienne si Tirentribunesen est aussi fort qu’Edi !

Le traitement qui lui est réservé est en plus complètement injuste. Car certains s’efforcent, dans un sacré exercice de mauvaise foi, à ne voir que ses mauvais côtés. Et quand on leur pointe les bons, ils répondent « Il court partout, c’est son métier non ? ». Vous pouvez aller demander ça à Ibra qui faisait la saison dernière en Ligue 1 non pas 50 mais 5km marche en 90 minutes ? Et oui, il court, et bien même ! On parle des occasions qu’il rate en oubliant que celles-ci, beaucoup d’attaquants ne se les seraient même pas créées. Mieux, Cavani, par ses appels, libère l’espace ce qui profite aux autres offensifs. Malheureusement, cela ne se mesure pas à l’aide de nombre de buts ou de tirs cadrés. Bref, en conclusion je suis convaincu que Cavani va relever la tête et faire taire beaucoup de bouches, surtout entouré des deux furioclasses (cc voyelles !) argentins.

Pour finir, je voudrai juste dire un petit mot à ceux qui l’ont sifflé dimanche soir au Parc. Sans faire de leçon de supporterisme, ça n’est pas à moi de juger si c’est bien ou pas, ni de connaître les répercussions que ça aura sur le joueur. Après tout, les gens payent leur place, s’ils ne sont pas satisfaits de ce qu’ils voient, qu’ils s’expriment. Cela dit, ça n’est pas ma vision du supporter qui, surtout lorsqu’un de ses joueurs connaît un moment compliqué, devrait l’encourager. Je conclurai en souhaitant simplement que les insultes envers l’homme qui donne tout sur un terrain cessent et soient remplacés par des réels arguments, c’est un peu plus facile pour débattre malgré tout, surtout à froid. Sur ce, go Matador et allez Paris !

PS. Inutile de me féliciter pour mon jeu de mot génial dans le titre que même L’Equipe n’aurait pas su trouver.

PPS. Et si vous n’êtes toujours pas convaincus, faites l’historique des articles de Bruno Roger-Petit (hé merde !)

À propos Blogueur Parisien

x

Check Also

Lukoki : « Les joueurs du PSG ne savaient pas quoi faire sur le terrain »

L’ailier congolais de Ludogorets Jody Lukoki est revenu dans les colonnes de L’Equipe sur la ...