Cavani se retrouve sur le banc des accusés du Tribunal France Football

Malgré plus de 200 buts marqués en Europe, et une position dans le top 10 des buteurs du continent depuis sa signature au PSG, Edinson Cavani se retrouve sur le banc des accusés du Tribunal France Football.

« Tour à tour risible et effrayant, inoffensif et carnassier, l’Uruguayen peut passer du Zorro au zéro dans la même soirée, estime l’hebdomadaire sous la plume d’Arnaud Tulipier. Rares sont les attaquants de son calibre à être capables d’un soir à l’autre de rater un éléphant dans un couloir comme un tireur de fête foraine, puis d’assommer une araignée tissant sa toile en lucarne, une oeuvre de tireur d’élite. Le paradoxe Cavani est ici. Et inquiète autant qu’il intrigue sur la faculté qu’il aura à porter le PSG, particulièrement en Ligue des champions. (…) En réalité, la principale qualité de Cavani est aussi son pire travers. Le sens du mouvement, du placement et du déplacement est incontestablement ce qui lui permet de rivaliser avec une concurrence souvent plus adroite que lui. Cette suractivité est son alliée, elle lui permet de se démarquer et de se trouver au bon endroit, mais elle est aussi son pire ennemi tant elle empiète sur son activité de buteur. (…) Le déménagement au centre de l’attaque parisienne cet été va l’obliger à rééquilibrer son jeu. Mais il va surtout le contraindre à porter un certain nombre de fardeaux: le prix de son transfert (oui, encore!), la déception laissée par ses trois premières saisons parisiennes, la succession d’une icône (oui, encore!), les objectifs parisiens et le poids de ses propres mots. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Lukoki : « Les joueurs du PSG ne savaient pas quoi faire sur le terrain »

L’ailier congolais de Ludogorets Jody Lukoki est revenu dans les colonnes de L’Equipe sur la ...