Communiqué de l’UNFP contre l’agression sur Lucas

Un événement est venu marquer la rencontre d’hier. Un supporter bastiais aurait agressé Lucas en assénant un coup de bâton à drapeau sur le crâne du joueur pendant que ce dernier tentait de tirer un corner. Alors que le SC Bastia crie au scandale et à la simulation, l’UNFP a rédigé un communiqué intitulé STOP! dans lequel l’indignation et l’incompréhension prônent. Selon l’organisme, des sanctions doivent être prises, que le coup ait touché sa cible ou non.

« Dans les règlements du football, l’intention de faute est une faute, et elle doit, de ce fait, être sanctionnée comme telle.

Vendredi soir, la volonté d’un supporter – peut-on le qualifier ainsi ? – bastiais de s’en prendre à l’intégrité physique de Lucas, le joueur du Paris Saint-Germain, doit donc être considérée comme une agression et dénoncée comme telle, même si c’est là le geste d’un homme isolé.

Qu’importe qu’il y ait eu contact ou non, cette polémique-là n’a pas lieu d’être !

La violence venue des tribunes doit être éradiquée si l’on veut que le football français gagne son pari, si l’on veut des stades pleins, des joueurs heureux de jouer car en sécurité, des supporters qui encouragent leur équipe.

Les dirigeants bastiais – dont les efforts en amont étaient pourtant indéniables face à une rencontre dite « à risques », ce qui n’a pas de raison d’être s’agissant de sport – ont promis d’agir en conséquence, c’est bien là le plus important, et l’UNFP veillera ici ou ailleurs, comme elle l’a toujours fait, pour que les joueurs ne soient plus à l’avenir les cibles de débordements que l’on croyait pourtant définitivement bannis de notre football. »

 

À propos Quentin Polin

x

Check Also

trapp-lucas

Kevin Trapp et Lucas Moura en session freestyle avec la Team S3 de Séan Garnier

Adidas a publié une vidéo de l’équipe de freestyle de Séan Garnier qui a convié ...