Huis clos imposé aux joueuses du PSG

Patrice Lair, le nouvel entraîneur de la section féminine du PSG, a mis fin aux huis-clos qui étaient de mise ces dernières années au centre d’entraînement de Bougival. Malheureusement, les supporters venus assister aux entraînements ouverts au public n’ont pu qu’apercevoir les joueuses sur le parking. En effet, la Banque de France, propriétaire des lieux, a refusé l’accès libre au public pour des raisons de sécurité et d’attentat. L’entraîneur parisien lui-même n’a pas réussi à les faire changer d’avis.

« J’espère que la Banque de France va comprendre notre intérêt et notre démarche de se rapprocher du public et de le séduire, a déclaré Patrice Lair dans les colonnes du Parisien. Si ça peut nous permettre de gagner quelques supporteurs… Ils ne sont peut-être qu’une poignée, mais à Lyon, on a commencé devant cinq personnes pour finir à trente ou quarante minimum. Avec moi, il n’y a pas de huis clos, je n’en ai jamais fait là-bas pendant quatre ans (de 2010 à 2014). Ce n’est pas maintenant que je vais changer. Et puis là, on ne parle pas de hooligans. »

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Eliminé de la CAN, Aurier va rentrer plus vite que prévu à Paris

Coup de tonnerre à la Coupe d’Afrique des Nations ! Tenant du titre, la Côte ...