Kimpembe, le pari réussi d’Unai Emery

La victoire du PSG face à Lyon a permis, en plus d’asseoir un peu plus l’autorité du parisienne en France, de renforcer la crédibilité naissante du jeune Presnel Kimpembe. Depuis l’arrivé de l’entraîneur basque au PSG, le jeune joueur formé au club est celui qui a le plus joué en défense. Bien évidemment, le départ de Marquinhos aux JO et les conditions physiques hors rythme de Thiago Silva (blessé de surcroît) et de David Luiz ont permis ce temps  de jeu, le défenseur jouant les cinq matches disputés par le PSG. Aligné trois fois avec David Luiz et deux fois avec Thiago Silva, Presnel Kimpembe est monté en puissance. Il a démontré une élégance, une sobriété et surtout une solidité qu’a visiblement apprécié Unai Emery. « Il a beaucoup de qualités et un grand avenir, » dit d’ailleurs de lui Maxwell. Et s’il veut obtenir un jour une sélection en Equipe de France comme il le rêve (il a refusé l’appel de la République Démocratique du Congo), il devra continuer sur cette voie et profiter de chaque match, lui qui sera amené a souvent jouer en ce début de saison.

À propos Quentin Polin

x

Check Also

larque

Larqué : « C’est une tournée d’adieu que font Di Maria et Lucas ? »

Pas de Verratti, Motta, Rabiot ou Pastore, il y a eu trop d’absences dans l’entre-jeu ...