Les féminines atomisent Reims 13-0, Katoto et Sarr tailles patronnes!

Les joueuses de Patrice Lair affrontaient hier l’équipe féminine de Reims. On savait l’écart très grand entre le duo PSG-Lyon (voire trio avec Juvisy) et le reste de la France, mais là ce fut un gouffre qu’on dû affronter les Reimoises. Dès la première minute, c’est Katoto qui ouvre le score d’une puissante frappe (1-0), puis avec pas moins d’une occasion toutes les deux minutes en moyenne, les Parisiennes pilonnent les cages reimoises mais il faut tout de même attendre la 33e minute pour voir un doublé de Katoto, qui inscrira un triplé deux minutes plus tard. Six minutes plus tard c’est Sarr qui inscrit le but du 4-0, bien servir par Perisset.

La seconde mi-temps commence fort puisque Katoto inscrira son quatrième but de la soirée à la 49eme minute. Les buteuses restent les même puisque Sarr, après avoir éliminé la gardienne, inscrira un doublé à la 57eme minute (6-0). Marie-Antoinette Katoto laisse ensuite sa place à Boussaha qui marquera d’une tête en poteau rentrant (67eme minute, 7-0), avant que Sarr n’inscrive un triplé deux minutes plus tard (8-0). Une minute plus tard, sur une frappe des seize mètres en pleine lucarne, Lahmari marquera le but du 9-0, suivi par Daoudi de la tête (10-0) deux minutes plus tard. A la 75eme minute, c’est Lahmari qui ira de son triplé d’une lourde frappe sous la barre (11-0). Geyoro quant à elle marquera le douzième but sur penalty avant que Sarr ne vienne définitivement clore la marque à la 89eme minute (13-0).

Malgré une large revue d’effectif de la part de Patrice Lair, les Parisiennes ont facilement géré ce match même si elles ont tardé à se mettre à l’abri en première période. Mais une fois qu’elles l’ont fait, elles ont pulvérisé les malheureuses Reimoises. Le prochain match amical est fixé au 28 août prochain au stade municipal Georges Lefevre de Saint-Germain-en-Laye.

À propos Quentin Polin

x

Check Also

larque

Larqué :  » S’il y a des gens censés dans la Commission de discipline de la LFP… »

Jean-Michel Larqué boucle la boucle de la polémique autour du carton jaune reçu par Edinson Cavani ...