Les interdictions de déplacement dues à l’état d’urgence

Alors que les supporters parisiens ont été interdits de déplacement vendredi dernier, les différents arrêtés (préfectoraux et ministeriaux) ont pullulé la saison dernière. En cause, l’état d’urgence imposé par la France en cette difficile période d’attentats. C’est Antoine Boutonnet, responsable de la Division Nationale de Lutte contre le Hooliganisme qui l’a expliqué pour France Football.

« L’augmentation des interdictions est strictement conjoncturelle et directement liée à la mise en place de l’état d’urgence. »

L’état d’urgence étant prolongé de six mois suite à l’attentat de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray, les interdictions ne devraient pas s’arrêter, bien au contraire.

À propos Quentin Polin

x

Check Also

Kurzawa : « Ce match va nous servir pour la suite »

Auteur de l’égalisation et d’une prestation mitigée lors de la défaite du Paris Saint-Germain contre ...