Monaco / PSG : Les notes

Pressenti titulaire, Pastore a finalement dû déclarer forfait à cause de douleurs aux mollets qui avaient déjà gâché sa saison précédente. C’est Verratti qui a pris sa place au milieu de terrain pour ce premier choc de la saison opposant le Paris Saint-Germain à Monaco au Stade Louis II.

Durant les premières minutes, les deux équipes se sont neutralisées mais, sur leur première occasion, les Monégasques ont ouvert le score grâce à une frappe de Moutinho (13′). Les Parisiens ont tenté de réagir mais ils ont alors fait preuve de trop maladresse pour véritablement inquiéter Subasic. Pire encore, ils ont concédé un deuxième but sur pénalty juste avant la mi-temps (45+2′). Plus discipliné et incisif, Paris va réduire le score sur une tête de Cavani (63′). Alors que le PSG semblait sur le point d’égaliser, Monaco va finalement accroître son avance avec un but contre son camp d’Aurier (80′). Première défaite de la saison pour le club de la capitale (1-3).

Trapp 4/10 : Très peu sollicité, il est pourtant allé chercher deux fois le ballon au fond de ses filets en première mi-temps. Largement battu sur le tir victorieux de Moutinho, il est ensuite pris à contre-pied sur le pénalty de Fabinho. Dans ses sorties aériennes, il est resté solide et il n’a pas hésité à sortir de sa surface pour couper des contres de l’asm.

Aurier 5.5/10 : Très percutant, il a été l’un des joueurs les plus dangereux du PSG. Logiquement, il est à créditer d’une passe décisive sur le seul but parisien de la soirée. Avec l’entrée de Meunier, il a coulissé dans l’axe en restant toujours très prompt dans ses interventions. Il n’est pas récompensé de son match car il va inscrire malencontreusement un but contre son camp.

David Luiz  3.5/10 : Alors qu’il réalisait une première période correcte, il a commis une faute dans sa surface juste avant la pause permettant à Monaco d’inscrire un second but. Pas toujours serein en défense, il a cédé sa place (62′) à Meunier. Le Belge a réalisé une entrée correcte et délivré quelques centres intéressants.

Kimpembe 5/10 : Vigilant dans sa surface, il a également imposé sa puissance dans les duels défensifs. Après l’heure de jeu, son niveau a toutefois commencé à baisser et il s’est fait déborder sur les contres de Monaco comme sur le troisième but.

Kurzawa 4/10 : Il a laissé beaucoup trop d’espaces à Sidibé qui en a profité pour multiplier les centres durant les premières minutes. Petit à petit, il est tout de même parvenu à corriger ce problème. Libéré de ses tâches défensives en seconde période, il a enfin débordé dans le camp adverse mais il a été imprécis dans ses tirs et ses centres.

Thiago Motta 4.5/10 : Il fêtait ce soir ses 34 ans mais les Monégasques ne lui ont pas fait de cadeaux.  Avec le manque de rigueur tactique de l’équipe parisienne, il s’est retrouvé à devoir colmater de nombreuses brèches au milieu de terrain et il n’a pas pu toutes les comblées. Après la pause, Paris a eu plus de maîtrise lui permettant de jouer comme il en a l’habitude mais les prises de risques pour égaliser ont laissé des boulevards dans son dos et la vitesse n’est pas son point fort.

Rabiot 5.5/10 : Agressif et déterminé au milieu de terrain, il a pu récupérer beaucoup de ballons et réaliser de belles percées depuis l’entre-jeu. Toutefois, son énorme activité n’a pas été suivi de tous et il semblait parfois se débattre seul. Il a davantage combiné avec ses partenaires en seconde période mais il n’a pas pu trouver la faille face à une défense de Monaco disciplinée.

Verratti 4/10 : Hormis quelques coups d’éclats notamment sur la réduction du score parisienne , il a livré une piètre prestation. Imprécis dans son jeu de passes et bousculé dans les duels, il n’a pas permis au milieu parisien de s’imposer. Il s’agit là probablement de son plus mauvais match sous les couleurs parisiennes. Il est remplacé (70′) par Matuidi qui n’a pas pu inverser le cours de la rencontre.

Lucas 5/10 : En première période, il n’a pas réussi à faire de réelles  différences. Au retour des vestiaires, il en fut tout autre, parvenant enfin à percer les lignes monégasques. Il n’a pas marqué mais il a eu le mérite de vouloir sonner la révolte. Il a été suppléé (81′) par Ben Arfa qui s’est entêté dans des tentatives de dribbles désespérés.

Di Maria 4/10 : Il a beaucoup dézoné, laissant Kurzawa très esseulé sur l’aile gauche. Quant à ses choix offensifs, il s’est trop précipité dans ses dribbles ou ses ouvertures. Résultat des courses ? un jeu brouillon et approximatif… Un peu plus précis durant le temps fort de Paris, il est retombé dans ses travers en fin de match.

Cavani 4.5/10 : Sa première occasion ratée (23′) laissait présager un remake de son match contre Metz le week-end dernier. Finalement, il a ouvert son compteur en marquant le seul but parisien à l’heure de jeu. Ses efforts sur le front de l’attaque sont toujours aussi intenses mais dès qu’il faut combiner dans les petits espaces, l’Urugayen affiche ses lacunes techniques.

À propos Christophe Jox

x

Check Also

nasser al thani

Montpellier / PSG, une 300e sous le signe de QSI

Arrivé à l’été 2011 à la tête du Paris Saint-Germain, Qatar Sports Investments a fêté son cinquième ...