Praud n’a « pas fait son deuil » d’Ibrahimovic

Le PSG sans Ibrahimovic et sans successeur au Suédois, voilà de quoi s’inquiéter pour le PSG, estime Pascal Praud.

« Ne comptez pas sur moi pour égratigner Cavani. Je plaide dimanche pour l’accident du travail. Après tout, il existe des chefs étoilés qui manquent leur béarnaise. Cavani a raté des occasions en or parce que c’est la vie des buteurs, parce que si la chance n’existe pas, reconnaissons que la malchance accompagne de temps en temps les élus des pelouses. On ne va pas jeter le bébé avec l’eau du bain pour ça, écrit le journaliste sur le blog Yahoo SportEn revanche, Cavani n’est pas Ibrahimovic et il ne le sera jamais. Je n’ai pas fait le deuil du Suédois et je regrette son départ que je comprends d’autant moins que le PSG ne lui a pas trouvé un remplaçant. Si je suis orphelin de Zlatan, Cavani l’est tout autant. Les deux hommes, bon gré mal gré, avait trouvé un terrain d’entente. Cavani n’était pas content, il le faisait parfois savoir mais ça faisait partie du jeu. Au nom de l’intérêt supérieur du PSG, Ibra gardait l’axe et Cavani glissait sur les côtés. Qui dira que cette association n’a pas fonctionné ? Aujourd’hui, Cavani est seul. Ce problème me parait infiniment plus important que le rendement du nouvel avant-centre parisien ce dimanche. Comme dit ce proverbe qu’on sert à toutes les sauces : quand le sage montre la lune, le footix ne voit que le doigt. »

À propos Redaction

x

Check Also

courbis

Courbis : « Je ne vois pas vraiment de changement chez Cavani »

Cavani a-t-il fait oublier Ibrahimovic ? C’était la question posée par RMC à Rolland Courbis. ...