PSG / Metz : Les notes

Premier match au Parc des Princes, première victoire pour le Paris Saint-Germain sur le score de 3-0. Pendant la première période, les Parisiens ont multiplié les occasions mais l’équipe de Metz a tenu bon, presque miraculeusement. Finalement, au retour des vestiaires, les joueurs d’Unaï Emery ont trouvé l’ouverture par l’intermédiaire de Lucas. Étrangement, le PSG a alors concédé des occasions mais Trapp a sorti les parades qu’il fallait. Kurzawa a clos tout suspense en inscrivant le second but puis un but contre son camp de Rivierez est venu compléter le tableau d’affichage en faveur de Paris.

Trapp 8.5/10 : Il n’a pratiquement pas été sollicité durant la première mi-temps. Il en fut tout autre au retour des vestiaires. D’abord auteur d’une belle sortie dans les pieds de Nguette (51′), il a ensuite capté une tête à bout portant de Falette (56′), dévié en corner une frappe de Cohade (60′) et repoussé un tir d’Erding (63′).

Aurier 6.5/10 : Il a surtout fait jouer sa puissance pour pouvoir déborder sur son aile. Malgré tout, dans ses derniers gestes, il est resté brouillon. Mais à force d’insister, il a pu délivrer sa première passe décisive de la saison en championnat vers Lucas sur le premier but parisien.

David Luiz  5.5/10 : Il a bien jailli dans le dos des attaquants adverses pour les empêcher de se retourner ou leurs subtiliser le ballon. Il a aussi été dangereux sur les coups de pied arrêtés offensifs de Paris. Toutefois, il fut plus fébrile en seconde mi-temps ne sachant pas vraiment comment contrôler les contres de Metz.

Kimpembe 6.5/10 : Vainqueur de la majorité de ses duels défensifs, il a seulement connu un temps faible aux alentours de l’heure de jeu qui fut de courte durée. Par contre, toutes ses relances ont été assurées avec calme et sérénité.

Kurzawa 6.5/10 : Il s’est montré très percutant en début de match avant de se faire plus discret. Pendant le premier quart d’heure de la seconde mi-temps, il a même concédé des espaces sur des offensives de Metz. Il s’est ensuite repris en adressant à nouveau des centres dangereux et en inscrivant le deuxième but de son équipe.

Thiago Motta 6/10 : Il ne s’est pas trop mêlé aux offensives parisiennes. Son but a surtout été de mettre sur orbite les attaques parisiennes. De ce fait, il s’est peu mis en évidence mais ce travail de l’ombre reste nécessaire.

Rabiot 7/10 : Son pressing haut lui a permis de se projeter vite vers l’avant lorsqu’il récupérait des ballons. Et comme il a été précis techniquement dans ses dribbles et ses passes, il a réussi à très bien combiner avec ses partenaires pour apporter un danger constant. Sa seconde période fut légèrement moins aboutie. Remplacé (72′) par Matuidi.

Lucas 7/10 : Il a eu beaucoup d’opportunités d’ouvrir le score en première mi-temps mais ses premières tentatives ne sont pas avérées concluantes. Néanmoins sa dernière frappe avant la pause laissait présager du mieux pour la suite. Effectivement, c’est lui qui va marquer le premier but de la rencontre d’une frappe croisée limpide. Il est suppléé (64′) par un Verratti, acclamé par le public, mais qui n’a pas toujours fait les bons choix offensifs. Toutefois, sa frappe dans les arrêts de jeu a provoqué le troisième but de Paris

Di Maria 7/10 : Volontaire, percutant, disponible, il a donné le tournis aux défenseurs messins. En forme, il a donc multiplié les tentatives de centres, de tirs ou de passes dans la profondeur. Il n’a pas marqué mais il a trouvé la barre transversale.

Pastore 7/10 : Libre dans son placement, il a couvert énormément de terrain dans l’axe du jeu. Grâce à de bonnes inspirations, il a pu mener efficacement de nombreuses attaques parisiennes. Dommage qu’il n’ait pas réussi à cadrer ses frappes. Il a cédé sa place (80′) à Ben Arfa qui foulait pour la première fois la pelouse du Parc des Princes sous le maillot parisien.

Cavani 3/10 : D’abord sevré de bons ballons, il a ensuite très mal exploité ses occasions de but. Pour ne rien arranger, il a commencé à manquer quelques passes faciles provoquant l’agacement d’une partie du public. Le sort s’y est mis aussi puisque l’Urugayen a touché le poteau (41′). Après la pause, il a totalement disparu de la circulation. Vers la 75ème minute, il est réapparu malheureusement pour manquer trois autres occasions.

À propos Christophe Jox

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...