Retour sur: PSG-Bastia 22/09/1984

Demain, le PSG affrontera Bastia pour le compte de la première journée de Ligue 1. Une équipe que le PSG a déjà étrillé un soir de septembre 1984, sur le score fleuve de 7 buts à 1 grâce à un Safet Susic qui n’a pas terni sa légende lors de ce match.

Paris, au Parc des Princes :
PARIS ST-GERMAIN F.C. – S.C. BASTIA  7-1 (3-0)
18 381 spectateurs. Buts : Alain Couriol 5è, Luis Fernandez 19è, Nambatingue Toko 25è ; Nambatingue Toko 54è, Luis Fernandez 60è, Jacques Zimako 61è, Richard Niederbacher 75è, Jean-Claude Lemoult 86è
L’équipe du PSG : Dominique Baratelli – Jean-Claude Lemoult, Gérard Janvion (William Njo-Léa, 61′), Dominique Bathenay (Thierry Bacconnier, 46′), Philippe Jeannol – Alain Couriol, Luis Fernandez, Safet Sušić – Nambatingue Toko, Dominique Rocheteau, Richard Niederbacher. Entraîneur : Georges Peyroche.

L’équipe du SC Bastia : Jozef Mlynarczyk – Antoine Cervetti, Paul Marchioni, César Nativi, Charles Orlanducci – Jean-André Ottaviani, Alain Moizan, Daniel Solsona, Louis Marcialis – Thierry Meyer (Bernard Ferrigno 54′), Jacques Zimako. Entraîneur : Jean-Antoine Redin

equ84858485_psg_bastia_equipebastia

 

C’est un PSG en forme qu’affronte ce soir de septembre 1984 le SC Bastia. Grands vainqueurs 4 à 0 face aux Écossais du Heart of Midlotian en Coupe UEFA trois jours plus tôt, les joueurs du PSG sont sûrs de leur force et prennent rapidement le jeu à leur compte grâce à un Safet Susic des grands soirs. Un premier centre pour Alain Couriol à la cinquième minute qui inscrit de la tête le premier but du PSG, premier d’une longue série. On retrouve ensuite le Yougoslave qui sert Luis Fernandez un quart d’heure plus tard qui, d’une frappe lointaine, trompe Jozef Mlynarczyk. Cinq minutes plus tard, Dominique Rocheteau côté droit centre en direction de Nambatingue Toko qui décoche une lourde frappe dans la surface et permet ainsi au PSG de mener 3 à 0 à la mi-temps.

bastia_susic

La seconde mi-temps reprend tambour battant et Safet Susic, encore lui, centre pour Toko qui inscrit un doublé après avoir dribblé le portier bastiais. L’historique Luis Fernandez y va également de son doublé sur un but presque similaire à son premier, d’une lourde frappe en dehors de la surface qui heurte le poteau avant de filer au fond des filets. Les Bastiais arriveront tout de même à sauver l’honneur grâce à Jacques Zimako, toujours dangereux grâce à sa vitesse et sa technique, après un petit festival sur Gérard Janvion. Safet Susic offrira sa quatrième offrande de la soirée un quart d’heure plus tard pour permettre à Richard Niederbacher d’inscrire son premier but de la saison suite à un centre millimétré du Yougoslave. Luis Fernandez pensera inscrire un triplé mais l’arbitre de touche en décida autrement en signalant un hors-jeu, mais Jean-Claude Lemoult viendra tout de même inscrire un septième but, de nouveau sur une passe décisive du magicien Susic, alors que le PSG joue à dix suite aux blessures de l’Autrichien Richard Niederbacher, Gérard Janvion et Dominique Bathenay.

8485_psg_bastia_fernandez

Un large succès qui permet aux Parisiens de grimper à la quinzième place de cette Division 1.

 

 

Les déclarations:

Georges Peyroche, entraîneur du PSG:

« Cette victoire est le fruit d’une remise en ordre tactique, d’un travail sérieux et d’une cohésion retrouvée. »

 

Crédits photos: Corse Football/APF

À propos Quentin Polin

x

Check Also

24-03-2016 SPO- PSG HANDBALL VS HBC NANTES

Le PSG Handball perd 35-32 face à Barcelone

Le PSG Handball est tombé 35-32 au Palau Blaugrana face à Barcelone. Une défaite qui empêche les ...