Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce dimanche 7 aout 2016.

« Le nouveau PSG d’Unai Emery n’a pas raté sa première sortie officielle: le quadruple champion de France en titre a déjà marqué son territoire à une semaine de la reprise de la L1 en écrasant 4-1 Lyon, écrit l’AFPLe nouvel entraîneur parisien était attendu au tournant. L’Espagnol a d’emblée frappé les esprits et son équipe est restée cette machine implacable à qui rien ne résiste sur la scène nationaleNi le départ de la superstar Zlatan Ibrahimovic, ni les absences pour cause de blessures (Thiago Silva, Cavani) ou de méforme (Verratti, Matuidi) n’ont déréglé la mécanique bien huilée du PSG (…) Jean-Michel Aulas a eu beau tenter de déstabiliser l’ogre parisien, le PSG lui a asséné la meilleure des réponses en balayant son équipe sur le terrain. (…) Vendredi, les Parisiens entameront la conquête d’une 5e couronne consécutive en L1 à Bastia. Au vu du spectacle proposé contre l’OL, celle-ci ne devrait pas trop leur causer de soucis. »

« La saison vient à peine de commencer et le PSG a déjà rappelé aux quelques amateurs de paris à risque qu’il ne faudrait pas trop compter sur lui pour les surprises. Paris a remporté son sixième Trophée des champions, le quatrième d’affilée, et confirme son hégémonie sur un football français incapable de tempérer l’appétit vorace du club de la capitale… depuis la victoire de Guingamp lors de la Coupe de France 2014″, souligne Le Parisien.

Les notes du Parisien : Trapp 5 / Aurier 6.5 / Luiz 6 / Kimpembe 6.5 / Kurzawa 8 / Stambouli 6 / Motta 6.5 / Lucas 6.5 / Pastore 7 / Ben Arfa 7 / Di Maria 8

Les notes de L’Equipe : Trapp 5 / Aurier 6 / Luiz 5 / Kimpembe 7 / Kurzawa 9 / Stambouli 7 / Motta 6 / Lucas 6 / Pastore 8 / Ben Arfa 7 / Di Maria 8 // Emery 7.

lequipe« Aligné par Unai Emery pour le premier match officiel de ce PSG 2016-2017, Layvin Kurzawa avait une perche à saisir pour se jeter dans cette nouvelle saison et il l’a attrapée des deux mains sans plus la lâcher, au long d’un match presque parfait, observe L’EquipeEt si Kurzawa continue comme ça, ce n’est pas seulement le PSG qui sourira, mais Didier Deschamps aussi, qui verrait enfin poindre à gauche une relève solide à Patrice Évra. »

« A priori, l’affiche avait beau paraître plus équilibrée, a posteriori, la sanction est toujours aussi cinglante : le PSG a puni l’Olympique Lyonnais dans des proportions douloureuses pour s’attribuer un quatrième Trophée des champions d’affilée dans un stade autrichien aux trois quarts vide ce qui, pour l’image du foot français à l’international, est assez pathétique, lit-on par ailleurs. La veille, Bruno Genesio parlait de réduire l’écart de trente et un points qui séparait les clubs au classement final de la dernière Ligue 1, il faut croire que l’entraîneur lyonnais a du boulot. En face, le staff et les méthodes changent, Zlatan Ibrahimovic est parti, mais la qualité demeure dans l’expression collective. En un mois, Unai Emery a refaçonné le PSG dans un style plus direct, plus vertical, plus varié aussi et presque plus impressionnant tant tout va très vite. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

simone

Marco Simone : « Marquer face à l’OM, je ne pouvais pas faire de meilleur cadeau aux supporters »

Marco Simone a partagé ses souvenirs devant les caméras de PSG TV. De son arrivée ...