Roger-Petit : « Les Ultras n’ont jamais sifflé Cavani »

Bruno Roger-Petit, fervent avocat d’Edinson Cavani, estime que le Matador a besoin d’un public de supporters pour être porté quand il doute.

« Au début, il ne s’agit que de malchance. Puis, vient la maladresse. Et enfin le malheur. Sur la pelouse du Parc des Princes, on a vu Cavani, gladiateur en mal d’amour dans l’arène parisienne, rater tout ce qu’il pouvait rater. Ce fut un festival. Au point qu’en fin de rencontre, alors même que le destin du match était scellé, Verratti, confronté à d’incessants appels de balle de l’avant-centre parisien, s’est retenu de lui adresser le ballon. Un refus de passe caractérisé, remarque le journaliste sur son blog Sport 24. La partie la plus embourgeoisée du Parc des Princes s’est déchaînée contre le Ibrahimovicide, régicide assumé du souverain précédent. Seul Cavani fut sifflé, alors que, par exemple, Di Maria ne s’est guère affiché éblouissant et David Luiz s’est montré plus qu’inquiétant. Partout ailleurs en Europe, là où la culture football ne se limite pas à faire des selfies dans les tribunes, le public serait venu au secours du joueur plongé dans le heurt et le malheur. Partout, mais pas à Paris. Et l’on vit ce triste spectacle (..) Rien que le défoulement de la foule haineuse et ingrate sur un gladiateur auquel elle n’a pas décidé d’accorder l’amour qui lui revient. Nuançons le tableau. Cavani a encore et toujours été encouragé par les spectateurs des tribunes Boulogne et Auteuil. Mais à contempler la terrible image du sportif en souffrance livré à la meute, on se prenait de sympathie pour ce petit groupe d’Ultras, installé au cœur de la tribune Auteuil, et qui chantait « Liberté pour les Ultras ». Ceux-là n’ont jamais sifflé Cavani. Grâce leur en soit rendue, et c’est justice que de le reconnaître. Malgré ce déchaînement, Emery, entraîneur qui connait son affaire, est venu au secours de Cavani. C’est Emery qui a raison. Contre la foule. Contre la meute. Contre la colère. Contre la haine. (…) Pour Cavani devienne enfin le roi du Parc, il est temps de rendre le Parc à tous les vrais supporters du PSG.

À propos Redaction

x

Check Also

Le programme football du jour

Ce samedi, plusieurs affiches attireront l’attention des amateurs de football. Le programme. En cours Dijon/OM ...