[11/9] Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse nationale au sujet du PSG ce dimanche 11 septembre 2016.

« Les Parisiens retrouveront l’entraînement aujourd’hui. L’occasion de faire le point sur les états de forme, en particulier des défenseurs, écrit L’Equipe dans la perspective du PSG/Arsenal. Si la participation d’Aurier est compromise (Meunier devrait de nouveau être aligné), celle de Maxwell, qui s’est blessé mardi et n’a pas repris l’entraînement depuis, paraît
aléatoire. En fonction des examens passés par Kurzawa, c’est Kimpembe qui pourrait débuter sur le côté gauche d’une défense appelée à être, quoi qu’il arrive, inédite.
La bonne nouvelle pourrait venir de Thiago Silva. Le capitaine n’était pas dans le groupe contre l’ASSE mais il est rétabli et opérationnel. Le staff a préféré lui laisser quatre jours de
plus de récupération mais il prend part normalement aux entraînements et, malgré le manque de rythme six semaines après son dernier match, il devrait diriger la défense au côté
de MarquinhosEmery devrait, en revanche, disposer de toutes ses munitions devant. Et ce ne sera pas du luxe vu la pauvreté de l’animation offensive en première mi-temps vendredi. Rentrés jeudi d’un long voyage en Amérique du Sud, Di Maria et Cavani ont été logiquement ménagés vendredi avant d’entrer se dégourdir les jambes dans la dernière demi-heure. Ils seront les deux atouts du secteur offensif, en attendant de voir si le mollet de Pastore lui permet de compléter le puzzleEnfin, une grande inconnue entoure le nom du gardien. Emery pourrait lancer Areola mardi. » 

L’équipe probable du PSG face à Arsenal selon le quotidien sportif : Areola – Meunier, T.Silva, Marquinhos, Kimpembe – Verratti, T.Motta, Matuidi – Lucas, Cavani, Di Maria.

« Pour le moment, le discours en interne est le même : il n’y a pas le feu et Emery conserve toute la confiance des dirigeants. Dire le contraire aussi tôt sonnerait comme un
mea culpa car le Basque a été choisi et mis en place par la direction. S’il n’est pas menacé, en revanche, une nouvelle contre-performance contre les Gunners pourrait causer
des remous… » avance L’Equipe.

« Les premiers choix d’Emery ont fragilisé le PSG, affirme Le Parisien. Il n’y a aucun fil conducteur chez lui. Personne ne sait dans quel système il veut installer son équipe, multipliant les animations. On ne connaît pas non plus sa hiérarchie. Le Basque s’est pris les pieds dans le tapis dès le mois d’août à Bastia, déclarant après la rencontre que chez les gardiens, entre Trapp et Areola, « il n’y a pas de n° 1 et de n° 2 ». Thiago Silva, Marquinhos, Aurier, Verratti, Di Maria et Cavani s’imaginent dans le confort de titulaires indiscutables. Pour le reste, c’est flou. Matuidi s’est longtemps demandé pourquoi il ne commençait pas une partie. Rabiot a cru qu’il avait gagné sa place avant d’être placé sur le banc contre Saint-Etienne. La gestion de Ben Arfa interpelle. Emery encense Cavani et reste muet sur Lucas, de plus en plus médiocre. (…) La promesse d’un jeu vertical ressemble pour l’instant à une promesse électoraleLe chemin emprunté par Emery reste obscur, faute d’explications et de résultats concrets, mais il n’est pas aidé par des joueurs en méforme (Jesé), en manque de repères (Meunier, Jesé encore), trop souvent blessés (Pastore, Thiago Silva) ou à peine revenus de sélection. Mardi vient la Ligue des champions. Elle transcende le club depuis quatre ans, rarement décevant en phase de poules avant que les choses ne se compliquent ensuite. Contre Arsenal, il ne faudrait pas non plus que cet élan ait disparu. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nasser al thani

Montpellier / PSG, une 300e sous le signe de QSI

Arrivé à l’été 2011 à la tête du Paris Saint-Germain, Qatar Sports Investments a fêté son cinquième ...