[20/9] Revue de presse PSG : Ben Arfa, Cavani, Augustin, Dijon…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce mardi 20 septembre 2016.

« Pour la troisième fois de suite, Unai Emery n’a pas retenu Hatem Ben Arfa dans son groupe. Un choix spectaculaire puisque, dans l’effectif, seuls les jeunes (Ongenda, Callegari, Georgen…) et le troisième gardien, Rémy Descamps, ont subi pareil sort depuis le début de saison, écrit L’Equipe. Pour le moment, «HBA» continue de faire le dos rond et s’efforce d’afficher un comportement irréprochable au Camp des Loges, même s’il accuse le coup. Il a particulièrement apprécié les mots de soutien de ses coéquipiers, dont certains partagent son incompréhension sur la façon dont Emery le traite. Ce nouvel épisode, perçu comme une humiliation, commence en revanche à agacer son entourage. «Ça dépasse l’entendement, lâche un proche. À un moment donné, ça va péter.» Le conseiller du joueur aurait d’ailleurs confié qu’il envisageait d’aller prochainement demander des explications à la direction sportive du club, incarnée par Patrick Kluivert et Olivier Létang. »

« Edinson Cavani découvre la difficulté de faire le boulot à temps plein, lit-on également dans le quotidien sportif. Surtout dans cette équipe où il est entouré de talents offensifs nombreux et variés mais qui souffrent tous d’un même déficit de tranchant devant le but : Pastore tourne à moins de 5 réalisations par saison en L 1, Lucas à 6, Di Maria a plafonné à 10 la saison passée… Sorti à la pause lors de sa folle soirée normande, Cavani pourrait être ménagé une partie de la soirée face à Dijon. L’occasion pour Unai Emery de poursuivre l’un de ses chantiers encore en suspens : trouver une doublure. (…) Le recrutement de Jesé pour 25 M€ s’apparente à un pari. Pour Ben Arfa, la problématique s’annonce encore plus épineuse. Au final, c’est peut-être le jeune Jean-Kévin Augustin (19 ans) qui pourrait tirer son épingle du jeu. Vendredi à Caen, son entrée en jeu a marqué un contraste frappant avec celle de Jesé. Très disponible, en jambes et à l’aise avec ses coéquipiers, «JKA» a signé une passe décisive et un but en une demi-heure. Un cri dans le désert. »

« Hatem Ben Arfa, même s’il accuse le coup, reste imperturbable, « irréprochable et tranquille », observe-t-on même au club, rapporte Le Parisien. Mais cette troisième absence de rang est celle de trop pour son clan, qui évoque une injustice. Son entourage souhaiterait désormais rencontrer la direction du PSG pour écouter ses explications. (…) Unai Emery le répète en privé : il « n’aime pas » Hatem Ben Arfa. Sa venue n’est pas de son fait et la mise à l’écart du créateur pourrait/devrait se poursuivre. Le joueur dispose d’un atout de taille dans sa manche : il a été voulu et recruté par Nasser Al-Khelaïfi. En public, ce dernier ne montre aucun signe d’agacement, répétant que les absences de HBA, « c’est le choix du coach ». Une phrase politique qui ne condamne ni le joueur ni l’entraîneur en attendant de connaître l’évolution de ce dossier. (…) A Valence, Emery avait mis au frigo pendant six mois Ever Banega avant d’en faire un titulaire important de son équipe. »

« Dijon, lui, sort à peine de l’étage du dessous. Il débarque au Parc des Princes avec l’audace de celui qui n’a rien à perdre mais surtout avec la peur d’être corrigé, lit-on par ailleurs. Paris se montrera-t-il moins frileux sur le papier que lors de ses dernières sorties ? On avait cru comprendre que le PSG jouerait avec quatre joueurs offensifs cette saison et seulement deux éléments à la récupération. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

psglud4

[Live & Lab] PSG / Ludogorets

Le PSG a rendez-vous ce soir au Parc des Princes avec Ludogorets. Un match que nous ...