[23/9] Revue de presse PSG : TFC, Ben Arfa, Ibrahimovic, salariés…

Vu et lu dans la presse hexagonale au sujet du PSG ce vendredi 23 septembre 2016.

« Hatem Ben Arfa est dans un trou noir au PSG, toujours écarté du groupe, redevenu un joueur lambda alors qu’il était une star à Nice l’an passé, publie l’AFP. Le coach du PSG Unai Emery avait entretenu le suspense, lâchant d’abord devant la presse qu’il déciderait après l’entraînement d’hier après-midi. Le verdict est tombé avec le groupe: Ben Arfa n’y est pas. Emery, jeudi, a répondu poliment, en français, aux questions des journalistes, sans en dire beaucoup: « Je traite tous les joueurs de la même façon, je travaille de la même façon avec tous les joueurs »Entre les lignes, le message est rude pour l’international français de 29 ans: il est redevenu un joueur comme les autres, un numéro sur un maillot. »

« Unai Emery droit dans ses bottes, titre L’Equipe. Son choix, depuis qu’il a été opéré il y a dix jours, parle pour lui puisque son équipe reste sur trois matches solides et dix buts inscrits. Ce simple constat chiffré démontre que la présence de Ben Arfa n’apparaît pas indispensable à la bonne marche du PSG. Une inversion de la spirale positive actuelle dans les jours à venir, et pourquoi pas dès ce soir contre l’étonnant Toulouse de Pascal Dupraz, pourrait rebattre les cartes et les vérités du jour. Et alors éclaircir, par la même occasion, l’avenir bien sombre aujourd’hui de Ben Arfa ? (…) Alphonse Areola devrait être de nouveau titulaire, ce soir, et acter le fait qu’il est le numéro un. (…) Le PSG enregistre les retours de Kurzawa (cuisse) et Aurier (cheville). En revanche, Marco Verratti est encore ménagé. L’Italien ressent actuellement une fatigue musculaire au mollet. »

« Zlatan Ibrahimovic a le sens de la formule. Dans un entretien à SFR Sport, à la question : « Qu’est-ce qui vous manque le plus du PSG et de Paris ? », Ibra rétorquait : «Mon dernier salaire.», rappelle le quotidien sportif. En fait, le PSG a retenu un pourcentage assez élevé (environ 30 %) du dernier mois de salaire de Zlatan Ibrahimovic. Mais de façon tout à fait justifiée. Au moment du transfert du Suédois en juillet 2012, le PSG a payé au fisc italien des taxes qui auraient dû être réglées par le joueur mais qu’il avait oubliées… Ibra s’est cependant engagé, par écrit, à rembourser son nouvel employeur. Ce qu’il n’a pas fait lors de ses quatre années parisiennes. »

Il est également question des salariés du club dans L’Equipe. « Jean-Claude Blanc a envoyé un email, mercredi après-midi, à tous les employés pour leur proposer des petits déjeuners rencontres. Ils auraient lieu une fois par mois à partir d’octobre et réuniraient une vingtaine de personnes à chaque fois. Ces rendez-vous seraient l’occasion pour eux de faire part au dirigeant de leurs remarques. Dans le même esprit, une adresse mail spéciale a été créée. »

« Pour le PSG, ce déplacement en terre occitane doit lui permettre de confirmer les progrès entrevus à Caen (6-0) et de convaincre un peu plus que face à Dijon (3-0) où tout n’a pas été parfait, juge Le Parisien. Pour l’entraîneur parisien, un troisième succès consécutif éteindrait un peu plus le débat sur la nouvelle mise à l’écart de Hatem Ben Arfa du groupe parisien. Cela ne validerait pas nécessairement son choix. Mais il validerait l’hypothèse que le Paris de l’après-Ibrahimovic peut se construire sans sa recrue phare de l’été. Cela peut nourrir des regrets, mais c’est la réalité de ce mois de septembre, bien loin de celle qu’on imaginait au début de l’été. »

Le journal francilien sonde les entraîneurs français sur Unai Emery. Avec des retours positifs. Pour exemple: « C’est quelqu’un qui a du tempérament, commente René Girard. J’aime bien parce qu’il vit, il est présent, il transmet quelque chose. Ce qui ne veut pas dire que je n’aime pas Lolo (Blanc), qui a fait quelque chose d’exceptionnel. J’attends de voir si quelqu’un fera aussi bien. »

« La réception du PSG est un événement depuis cinq ans. Mais cette saison, ça ne s’arrête pas là : en cas de victoire le TFC passerait devant Paris au classement, se réjouit La Dépêche du MidiL’affiche qui nous est proposée au Stadium ce soir n’a pas que son côté glamour à offrir. Les Toulousains accueillent les stars parisiennes et, comme tous les ans depuis la reprise en main du club par les Qataris, ce simple constat suffit à faire de ce match une singularité, «le match de l’année», pour un club dont les raisons de s’enthousiasmer ont manqué ces dernières saisons. Seulement, cette fois, ce pourrait être le premier d’une vraie série de matches de l’année. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

[Sondage] LDC : Parmi les 6 adversaires potentiels, lequel souhaitez-vous face au PSG ?

En huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain tombera sur du ...