[6/9] Revue de presse PSG : Kimpembe, Marquinhos, Matuidi, Verratti…

Vu et lu dans la presse hexagonale ce mardi 6 septembre 2016 au sujet du PSG.

« Jusqu’à présent, son plan de carrière était sans accroc. Un modèle du genre couronné d’une reconnaissance sportive et financière, avec le PSG comme en équipe de France. Depuis quelques semaines, en revanche, Blaise Matuidi doit composer avec des éléments contraires, écrit Le Parisien. A commencer par l’histoire de son transfert avorté à la Juventus Turin. Simple contrariété ou vrai coup dur ? (…) En équipe de France, le passage de trois à deux milieux de terrain récupérateurs, pressenti face à la Biélorussie, pourrait le repousser sur le banc de touche au profit de N’Golo Kanté. La nouvelle recrue de Chelsea a déjà enchaîné plusieurs prestations de haut niveau courant août. Dans le même temps, Matuidi a été utilisé avec parcimonie par Unai Emery (53 minutes de jeu en trois matchs de Ligue 1), lui aussi adepte d’une formule avec deux milieux de terrain défensifs ou récupérateurs. Un système qui réduit mécaniquement son champ d’expression chez les Bleus comme au PSG ? Se réinventer en restant dans le même environnement ? Le défi n’est pas si simple ».

« Les Parisiens ont repris l’entraînement hier au camp des Loges. Tout au moins ceux non retenus en sélection, rapporte L’Equipe. Thiago Silva s’est entraîné normalement comme depuis quelques jours et postule à une place de titulaire vendredi ».

« Même les meilleurs entraîneurs ont des casseroles. Celles de Tite, nouveau sélectionneur du Brésil, ne sont pas nombreuses. Mais il y en a une qui commence à faire du bruit. Elle concerne Marquinhos, lancé chez les pros à seulement dix-huit ans par…Tite, le 18 février 2012, rappelle le quotidien sportif. Bizarrement, Tite ne perçoit pas l’énorme potentiel de son jeune joueur. (…) Tite, lui, n‘a jamais assumé ni confirmé avoir précipité le départ d’un joueur qui a ensuite été acheté par la Roma 3M€ (…) Aujourd’hui, qu’il assume ou non son erreur, Tite, pragmatique, n’a pas hésité à le lancer lors de son premier match à la tête de la Seleçao, contre l’Équateur (3-0), jeudi soir. Le duo Miranda-Marquinhos a marqué des points. »

« La satisfaction de la soirée italienne s’appelle Marco Verratti, titulaire pour la première fois depuis près d’un an et un ton au-dessus des autres, déjà, commente le journal. En l’absence de De Rossi, touché au mollet, le Parisien était aligné au cœur du milieu de terrain à cinq, juste devant la défense et, logiquement, les ballons sont passés par lui. Précis, lucide et plutôt dans le rythme malgré son manque de temps de jeu cette saison, Verratti a confirmé que la pubalgie était passée et qu’il serait, sans doute, un cadre précieux de sa sélection sur la route de la Coupe du monde. Il a tranquillement dirigé les opérations en première période et permis à son équipe d’ouvrir le score, quand il fixait dans l’axe avant de décaler Antonelli, côté gauche, qui centrait pour la reprise de Pellè (15e). Il fut un peu moins en vue, ensuite, parce que les Israéliens confisquaient le ballon et parce qu’il commençait à fatiguer, sans doute, mais on le trouvait quand même, pour sortir des ballons précieux avec sang-froid. »

Outre un portrait de Layvin Kurzawa, L’Equipe propose un entretien avec Presnel Kimpembe (extraits à suivre). « Coman, Rabiot, Ongenda, Dembélé : ces dernières années, les promesses du PSG étaient clairement identifiées. Presnel Kimpembe n’en faisait pas partie, lit-on. Les questions sur son niveau et son avenir surgissaient chaque printemps depuis son arrivée au club à l’âge de dix ans. Honnête défenseur, pas plus, entendait-on au Camp des Loges. Les regards ont changé depuis deux ans. Sollicité par Nice, Saint-Étienne, Fenerbahçe ou plus récemment par Chelsea, Kimpembe (21 ans) n’a pas manqué une minute de jeu en matches officiels avec Unai Emery. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

larque

Larqué :  » S’il y a des gens censés dans la Commission de discipline de la LFP… »

Jean-Michel Larqué boucle la boucle de la polémique autour du carton jaune reçu par Edinson Cavani ...