[8/9] Revue de presse PSG

Vu et lu dans la presse du jeudi 8 septembre 2016 au sujet du PSG.

« Nasser al-Khelaïfi lance une nouvelle ère dans le brouillard, titre L’Equipe. Aujourd’hui, le PSG version 2016-2017 est, en tout cas, moins impressionnant et clinquant par choix mais aussi par contrainte. Choix de mettre en avant des forces vives du club tel Cavani ou les jeunes Verratti et Marquinhos, débarrassé de son encombrant compatriote David Luiz, que le club espère stariser davantage dans les mois à venir afin de faire oublier Ibra. Par contrainte également faute d’une réelle opportunité sur le marché des transferts, par exemple. Il y a bien eu des discussions avec le père de Neymar mais le Brésilien n’a, semble-t-il, jamais été vraiment près de quitter Barcelone. Ce PSG, et le Championnat dans lequel il évolue et son manque de visibilité, sont-ils suffisamment attractifs pour espérer de tels joueurs ? Des doutes s’immiscent. Pour compenser, Al-Khelaïfi a poussé pour le recrutement de Ben Arfa. Mais aujourd’hui il peine à séduire. Unai Emery répète que ce n’est pas son choix. Connaissant le caractère de Ben Arfa, on peine à imaginer qu’il accepte son sort bien longtemps. Le cas Grzegorz Krychowiak interpelle aussi. Recrue la plus chère de l’été (30M€), le Polonais n’a toujours pas disputé la moindre minute… Joueront-ils autant que leur statut estival le laissaient penser ? »

leq

Dans L’Equipe du jour

« L’élimination contre Manchester City a été l’élément déclencheur, poursuit Arnaud Hermant. Blanc a été prolongé par sécurité et pour ne pas revivre le psychodrame Ancelotti en 2013. Mais City a tout chamboulé. Après discussion, Blanc et Al-Khelaïfi ont compris qu’ils ne voyaient pas l’avenir du PSG de la même manière. Quant au directeur sportif, malgré des propos positifs au sujet du travail d’Olivier Létang, il apparaît que la recherche d’un successeur à Leonardo n’a jamais été abandonnée complètement. (…) La nomination de Kluivert a aussi surpris. Pour justifier ce choix, Al-Khelaïfi souhaitait, pour l’épauler, une figure reconnue du football international, un ancien capable de parler d’égal à égal avec les Thiago Silva et consorts. La fin du mercato, avec le départ express de David Luiz et le maintien dans l’effectif de Matuidi, sont deux décisions du président Al-Khelaïfi. Elles se sont imposées à la fois à Emery et Kluivert. Preuve qu’il faudra du temps à la nouvelle organisation parisienne pour trouver son rythme de croisière. (…) Pris dans le tourbillon de la vie d’un grand club, Kluivert, plein de bonne volonté, apprend un métier auquel il n’était pas forcément destiné. Mais il va devoir accélérer son apprentissage désormais. »

« Le PSG reste une priorité pour le Qatar, assure le quotidien sportif. Il n’y a pas de restriction financière. »

« Saint-Etienne espère que le départ de Zlatan Ibrahimovic à Manchester United cet été lui permettra de mettre fin, demain au Parc, à sa série de dix défaites face au PSG », lit-on par ailleurs.

« Les grosses cadences reviennent pour le PSG. En vingt-trois jours, 7 matchs, constate Le Parisien. L’enchaînement Saint-Etienne – Arsenal arrive déjà comme un tournant. (…) Demain, contre les Verts, Unai Emery doit déjà compter sans Serge Aurier. Les 3 Sud-Américains engagés dans les qualifications du Mondial 2018 sont revenus, hier, sans passer par le camp des Loges, où la séance avait lieu à 17 heures. L’entraîneur devrait laisser souffler Cavani ainsi que Di Maria où Marquinhos. Le coach basque doit également évaluer les états de forme des internationaux européens. Face à Saint-Etienne, Trapp devrait être protégé par la charnière Thiago Silva – Kimpembé. Maxwell pourrait débuter sa saison alors que Meunier va suppléer Aurier à droite. Thiago Motta, Matuidi, Verratti et Krychowiak vont se disputer les places au milieu, deux ou trois, selon le système choisi par Emery. Devant, Ben Arfa et Jesé se tiennent prêts. Après ses prestations contre Metz et à Monaco, il serait assez inconcevable de revoir Lucas plutôt que Ben Arfa à droite de l’attaque parisienne. Dans le secret du camp des Loges comme publiquement, Emery se montre assez dur avec l’ancien Niçois. Ben Arfa a aussi besoin de signaux positifs et une titularisation irait dans ce sens. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Omeyer prolonge jusqu’en 2018

Le Paris Saint-Germain Handball a officialisé la prolongation d’une année supplémentaire du contrat de Thierry Omeyer ...