Avec Emery, le cœur du jeu ce n’est plus Motta, observe Penot

Avec Laurent Blanc, le cœur du jeu était dans l’entre-jeu, avec un Motta ADN de sa philosophie. Ce rayonnement n’est plus la base du jeu du PSG avec Unai Emery remarque Hervé Penot.

« La saison dernière, le cœur du jeu c’était Thiago Motta plus Verratti mais il n’était jamais là… Logiquement tout partait de là. Le joueur clé de Blanc, c’était Motta. Là, il est où Motta ? a déclaré, le journaliste sur la chaîne L’Equipe. Emery ne demande plus aux latéraux de passer par l’axe, où se construisait le jeu, mais d’aller vers l’avant. C’est intéressant ».

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nice

Avant d’aller au Parc, Nice surclasse Toulouse et reprend le trône de Ligue 1

La question de ce soir était toute simple : Avec un, trois ou quatre points ...