#BP Sept propositions pour la Ligue 1 par Anton alias Hellocowboy

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Anton alias Hellocowboy nous propose un billet.

[Celui-ci, comme tous les autres, de tous les blogueurs, n’engage que son auteur. Canal Supporters ne relaie pas, ne valide pas, ne censure pas, il propose un point de vue de supporter, son analyse, sa grille de lecture, vous disposez, analysez, jugez. Pour que vive le débat. Bonne lecture.]

COMMENT (RÉELLEMENT) AMÉLIORER LA LIGUE 1

La Ligue de Football Professionnel réfléchit actuellement à divers moyens d’améliorer l’attractivité de la Ligue 1. Ces derniers mois, plusieurs propositions telles qu’un quota de joueurs français ou un All-Star Game hivernal ont ainsi été mises sur la table. Ces idées ne remportant pas les suffrages escomptés, voici une liste de propositions simples et peu coûteuses à mettre en place pour atteindre cet objectif.

1) Créer une ligue semi-fermée pour sécuriser les clubs et encourager l’investissement
La Ligue 1 étant relativement homogène, de nombreux clubs sont privés de visibilité à long terme à cause de la menace d’une rétrogradation en division inférieure. Sans l’assurance d’être présent dans l’élite sur une période de plus de cinq ans, beaucoup de clubs freinent leurs investissements et ralentissent le développement tactique et financier du championnat. Pérenniser les clubs est donc primordial pour le futur économique de la Ligue de Football Professionnel. Deux options existent pour résoudre ce problème :

– Instaurer un barrage entre les trois premiers de Ligue 2 et les trois derniers de Ligue 1.

– Ne faire descendre que les trois clubs comptant le moins de points sur les trois dernières saisons cumulées de Ligue 1. Ainsi, les clubs bénéficieraient d’une marge de deux saisons pour mettre en place des projets de jeu efficaces et investir dans de meilleurs joueurs.

2) Débloquer le nombre de prêts.
Les clubs français doivent pouvoir signer les meilleurs espoirs et les prêter dans la foulée. Aujourd’hui ces derniers sont limités à sept prêts et laissent ainsi échapper des jeunes talentueux qui sont impatients de ne pas jouer au haut niveau et partent s’épanouir à l’étranger. Si les clubs moteurs de la Ligue 1 comme l’Olympique Lyonnais ou le Paris Saint-Germain, qui disposent d’un important vivier de formation, pouvaient signer un grand nombre de joueurs à fort potentiel de France et d’Europe grâce à leur réputation et les prêter dans les autres clubs de Ligue 1 pour les former, c’est le championnat entier qui y gagnerait en qualité.

3) Mettre en place une variable à la performance en Coupe d’Europe
Les clubs ont des effectifs restreints qualitativement et ne peuvent pas jouer à la fois sur les tableaux européen et nationaux. On assiste ainsi régulièrement à un effort de qualification pour une Coupe d’Europe, puis à un désengagement au moment de la jouer pour ne pas chuter au classement de la Ligue 1. Une telle attitude est parfaitement rationnelle d’un point de vue gestionnaire, mais est contre productive d’un point de vue global pour la Ligue 1 car cela fait baisser l’indice U.E.F.A. des clubs et réduit l’attractivité du championnat. Il faudrait donc récompenser les bons parcours européens en accordant une variable financière prélevée sur les droits télévisés du championnat. Par exemple, 70% des 748,5M€ de droits télévisés continueraient à être versés selon les critères d’attributions actuels, et 30% seraient réservés aux primes à la performance en Coupe d’Europe.

4) Débloquer l’investissement à moyen terme
La D.N.C.G. devrait autoriser des dettes temporaires sur la base d’un business plan solide, comme cela se pratique avec le Fair Play financier mis en place par l’U.E.F.A. Les clubs pourraient ainsi effectuer des investissements conséquents pour accélérer leurs développements sans risque d’être sanctionnés.

5) Assurer les conditions optimales du spectacle
Comme cela se pratique depuis de nombreuses années en Barclay’s Premier League, une réalisation en plan serré accélère efficacement le jeu et augmente la variable spectacle. Pour ne pas léser les amateurs de tactique, il serait toutefois possible d’incruster de manière régulière des mini-écrans en plan aérien en bas de l’image afin de mieux appréhender le jeu.
Par ailleurs, la qualité des pelouses est primordiale au déploiement d’un jeu rapide et léché. Mettre en place un système de malus financier pour les clubs ne respectant pas une charte de qualité minimum définie par la Ligue de Football Professionnelle suffirait à s’assurer de leur collaboration.

6) Concilier ambiance festive et sécurité
Les associations uniques de supporters sont un moyen simple et efficace de filtrer les fauteurs de troubles tout en assurant une ambiance digne de ce nom dans les stades. Les leaders pourraient ainsi être des interlocuteurs rémunérés par le club grâce à une somme prélevée sur les abonnements. Ceux-ci auraient la responsabilité de vérifier la concordance des diverses manifestations de supporters (tifos, chants) avec une charte établie conjointement par les clubs et la Ligue de Football Professionnel.

7) Fin du goal-average au profit du nombre de buts marqués
Comme observé plus haut, l’homogénéité de la Ligue 1 oblige six à sept clubs à se battre chaque année pour leur maintien. Ceux-ci ont donc naturellement tendance à fermer le jeu pour éviter de prendre des buts. Récompenser l’attaque plutôt que la défense en cas d’égalité au classement pourrait ainsi libérer certaines équipes et rajouter du piment aux rencontres.

Hellocowboy

À propos Marc Alvarez

  • La part des anges

    et intergrer un « bonus offensif » comme au rugby pourrait être une bonne idée

    • Flowerade78 #CsEstMagique

      Impossible !!

  • TrusstPSG#EmeryWTF????

    Très bonne idée en générale c’est pas ici qu’il faut les soumettre mais a la LFP et FFF

    • Hellocowboy

      J’ai téléphoné à la LFP pour leur envoyer un dossier encore plus complet, mais ils ne sont pas interessé par recevoir des idées. C’est pour ça que j’ai envoyé une version light à CS.

      • The Letter B

        Évidemment, selon ces cadavres, leurs idées sont meilleures et les notre ne valent pas la peine d’être évoquer.

        • Hellocowboy

          C’est dommage, je leur envoyait un dossier complet et chiffré gratuit en plus. Mais bon c’est typique du manager moyen d’aujourd’hui: il estime que la base ne peut pas comprendre une situation aussi bien que lui.

  • kié méyé : perrier ou San pé ?

    est-qu’on a le droit d’avoir une belle pelouse pour avoir Qu’un jeu rapide et léchée ?
    Parce que moi j’aime bien les jeu lent et dégoutant .

    • panamespotlight #javiermarco#

      Laurent blanc c’est toi ? ^^

  • RoronoaZ

    Pour moi, une réforme de la formation est plus que nécessaire,… Chaque club devrait pouvoir bénéficier de trois groupes pro,…

    Groupe A : pouvant accéder à la ligue 1
    Groupe B : pouvant accéder au maximum en ligue 2, réservé aux U23
    Groupe C : pouvant accéder au maximum au national, réservé aux U21

    Une refonte du national en 2*16 équipes

    Car actuellement, il y a un trop grand gap entre le jeune formé en CFA au max, et les joueurs de l’équipe fanion (L1). Il faut que les jeunes évoluent au fur et à mesure

  • Olivier M.

    La vraie question est : la L1 est-elle améliorable ?
    Toutes ces mesures que tu proposes sont pertinentes mais témoignent d’un acharnement thérapeutique pour maintenir coûte que coûte un championnat dont l’intérêt décline inexorablement.
    Quand tu es abreuvé d’images des Championnats anglais, espagnols ou allemands avec, pour les grands en tout cas, des stades pleins, de la ferveur et du spectacle la L1 avec son jeu fermé et triste ne fait pas le poids.
    De plus l’hégémonie du PSG tue le suspense.
    Une seule chance pour la L1 de rebondir : des concurrents réels au PSG.
    Marseille bien sûr l’antagoniste naturel et historique., mais aussi Lyon voire Monaco.
    Et des contraintes fiscales et sociales allégées pour faciliter l’économie du foot.

    • Hellocowboy

      On est d’accord, mais ces mesures ne sont pas du ressort de la LFP. Les taxes dépendent du gouvernement, et jamais ils ne baisseront le taux d’imposition sur les « millionaires en short » car cela reviendrait à se faire flinguer dans tous les médias. Par ailleurs, les nouveaux investisseurs sont indépendants, et la LFP ne peut rien faire pour les attirer.

      • Olivier M.

        C’est pour cela que je pense qu’avec de telles contraintes « populistes et démagos » la L1 n’est pas améliorable.

    • abeuve

      on était dans cette optique avant que le président de Monacu divorce ^^

      • Olivier M.

        Au moins le futur Président de l’OM, lui, a déjà divorcé ^^ Ouf !

    • Solal Parc – ¡Remonte nada!

      Si tu regardes l’attrait et l’état de la PL avant 1990 tu te dis qu’il y a un truc à faire. Ça se fera pas en 1, 2 ou même 5 ans, mais l’image de la France se vend beaucoup mieux que disons l’Allemagne à l’international

  • abeuve

    autre idée, le bonus offensif comme au rugby, une différence de +2 sur le match 4pts par exemple..

    EDIT : deja dit, sorry

  • TONTON94

    Ca fait un peu café du commerce mais il Faudrait surtout éjecter les Girard-antonnetti-pablo correa elie baup courbis et compagnie et importer ou essayer d’attirer des coachs étrangers avec un profil et une mentalité différente et tourné vers l’offensive… Changer les pelouses autoriser le déplacement des supporters supprimer la coupe de la ligue et donc repartir sa dotation (argent et place européenne) au 5ème ou 6ème de L1… De bons parcours en europa league permettrait d’attirer de bons joueurs étrangers.., Lyon en L2 permettrait également d’éradiquer ce cancer qu’est Aulas pour la L1

  • Mystérion 🐡

    intéressant. Mais la LFP ne fera pas le quart de ses propositions, obnubilé par l’argent du PSG qu il faut à tout prix confisquer et redistribuer aux « clubs français »…
    Le point 1 est calqué sur ce que fait le championnat argentin et c’est pas une réussite.
    Le vrai soucis en France, c’est qu il n’y a que des « grands clubs »… Chaque club ayant remporté la moindre coupette se sent comme un club indispensable au fonctionnement de la L1, et estime de facto « mériter » SA place dans l’élite.
    Or, coincé entre des supporters exigeants des résultats, et des ambitions personnelles de se faire admirer, ils investissent n’importe comment.

    L’un des points à rajouter dans cette liste, ce serait d’obliger les clubs à revoir leur organisation globale, investir dans des structures et améliorer la formation dans le registre du jeu.

  • Shaka528

    HS: hier soir Emery a participé à une émission de radio espagnole, est ce que quelqu’un l’a écouté ? Et si oui, est ce qu’il peut la retranscrire ???

    • Shaka528

      C’est déjà fait sorry^^

  • TONTON94

    Il faut egalement arrêter de miser sur des profils genre « gros baleze » dans les centres de formation… Ce n’est pas normal de se retrouver Avec que des Golgothes en L1… Saint-sernaîn du stade rennais s’était foutu de notre gueule en chambrant sur les 12 millions qu’avait coûté Marco en disant que des Verratti, y’en avait plein en France… Tu regardes le stade rennais depuis 15 ans, leurs jeunes c’est que des branquignols balle au pied ou des grands Golgothes bourrins… Ça manque de techniciens dans ce championnat…

    • Shahdow

      Gourcuff dembele mvilla et encore j’en oublie plein

      • The Letter B

        Ok mais sur combien de tas de viande, tu fais une liste de joueur technique d’un côté et une liste de steak haché de l’autre, je peux t’assurer que la seconde plus longue que la première.

        • Shahdow

          Rennes c’est loin d’être le plus degueux. Qd je vois le lens de certaines années

          • TONTON94

            J’pensais à lens egalement… Hormis varane et monnet-paquet c’est la même que rennes

          • The Letter B

            Ha d’accord je pensais que tu parlais de la L1 en général après, il faut aussi des entraineurs qui ont une philosophie adapté aux joueurs technique parce que les Antonetti les Montanier et les Courbis, c’est pas avec eux qu’ils vont progresser.

      • TONTON94

        Shadow, je les attendais ces 3 noms mais Rennes franchement… Combien de fois tu les a vu pratiquer du vrai football… T’as tres bien compris le sens du message…

        • Shahdow

          Oui mais j’aurais pas citer rennes lol

        • Hellocowboy

          Ca remonte à la grande époque de Frey et Monterubbio!

          • TONTON94

            Exactement cow-boy !!! Frei j’étais vert de le voir partir à Dortmund, j’le voyait bien prendre la succession de Pedro

  • The Letter B

    Outre ces 7 bonnes idées, il faut professionnaliser la réserve, revoir la formation et la pré-formation des jeunes (axer sur la discipline, l’intelligence et la technique), supprimer ces 3 ans au premier contrat qui nous aide pas à retenir nos jeunes, améliorer le corps arbitral (manque de pédagogie et d’impartialité), et surtout revoir la Direction Technique International, marre de ces pseudo-entraineurs qui ont eu leur place que parce qu’ils ont été ancien joueurs et potes avec les dirigeants et pas pour leur savoir faire tactique.

  • max17

    1) je ne suis pas nécessairement contre mais j’irai plus loin , en augmentant tout bonnement les critères d’éligibilité à la L1 . En terme d’infrastructure notamment ( stade , centre de formation, critere d’attribution des contrats pro surtt )
    18 clubs .
    Le dernier directement relégué
    L’avant dernier Ên barrage contre le second de l2 .

    2) c’est une solution , Perso à choisir je préférerais la création d’un championnat des réserves , avec obligation d’y inclure chaque week end les pro non retenus sur les feuilles de matchs en l1 .

    3) totalement ok .
    Mais la Êncore j’irai plus loin en allouant la dernière place qualificative en Ldc a l’équipe la plus performante en Europe la saison précédente .

    4) pk pas .

    5& 6) OUI

    7) sur le principe j’adhère forcément mais êst ont réellement en droit d’imposer une vision  » positive  » du foot à tous ? . Je n’en suis pas convaincu .., si les types veulent s’imposer des purges après tout c’est un choix

    • The Letter B

      Et puis bon l’Atletico et la Juve, ce sont pas des machines à but mais on s’ennuie rarement avec eux.

      • max17

        Heu Mouais … J’irai pas jusqu’à dire ça Perso ^^
        Mais c’est tellement subjectif

    • Hellocowboy

      Ta suggestion de donner une place qualificative à l’équipe la plus performante en Europe est techniquement très bonne. Mais ce sera 90% du temps le PSG. Du coup, vu qu’on fini aussi premier, est-ce réalisable?

      • max17

        Bonne question .
        L’idée de base étant d’avoir une  » carotte  » pour faire avancer les clubs français notamment en ligue Europa , on pourrait par exemple concentrer ce strapontin au parcours dans cette compét ?

  • CHIPIE

    hs: les « petites nations » se réveillent et elles ont raison si elles n’ont pas été consultées. Après c’est sûr que sur le reste ça se discute. Cette réforme va exclure des champions de certains pays dans la compétition, il n’y a pas de raison que ces clubs n’ont pas le droit de disputer la ligue des champions.
    http://www.lequipe.fr/Football/Actualites/La-reforme-de-la-ligue-des-champions-jugee-inacceptable-par-les-ligues-europeennes/725231

  • clarkio777 Emeryte Fan

    Investir dans la formation en privilégiant la technique et l’intelligence de jeu serait un bon début, revoir la formation des arbitres, virer toute la DTN, une ligue 1 à 18 clubs et je veux des pompoms girls pdt les mi temps…

  • Bob

    Pas du tout d’accord avec le premier point perso. Maintenir des équipes faibles n’est pas la solution. Surtout que souvent ces équipes descendantes ne brillent pas en L2 non plus.

    • Tho

      l’idée de lisser sur 3 ans ne revient pas à garder les nuls, ça protège des accidents

      • Bob

        Les accidents il y en a au final très peu, donc ça reviendrait à maintenir des équipes faibles style Troyes au cas où il y ai un « gros » en position de descente une fois tout les 4-5 ans ? A un moment donné Metz qui est promu n’a pas moins sa place que Reims qui se laissait aller depuis des années. S’ils réagissent et qu’ils arrivent à remonter, bravo, si ce n’est pas le cas c’est qu’au final ils sont à leurs place. Après leurs saison dernière j’ai l’impression que des clubs comme Toulouse ou Guingamp ont réagit, et je pense que dans les deux cas ils ne seront pas en danger cette année. A côté par contre on a Lorient qui finissait 15ème mais qui n’a pas l’air de s’être rendu compte de l’urgence et qui pourrait en payer le prix vu le début de saison. A un moment c’est rarement un hasard si tu te retrouve dans la zone rouge et vu que maintenant le 18ème a déjà droit à un barrage on est déjà pas mal protégé. Il ne faut pas pénaliser les équipes qui peuvent monter pour celles qui n’ont pas fait leurs job.

        • Tho

          mais une relégation chamboule tout financièrement, l’équipe qui n’arrive pas à remonter n’est pas la même que celle qui a été reléguée. j’aime bien cette idée de HelloC parce que beaucoup d’équipe de milieu de tableau ont tendance à bétonner pour se maintenir à court terme. Si elles étaient jugées sur 3 ans elles investiraient peut-être plus dans le futur, c’est à dire dans le jeu. Chaque année on aurait quand-même 3 montées et 3 descentes, les mauvais seraient autant châtiés…

      • Hellocowboy

        Oui si tu es nul, tu descendra de toutes façons. Mais au moins, tu as une marge pour investir avec un filet de sécurité et arrêter d’être nul et de nuire au championnat.

  • codrin

    1- Je suis contre. Surtout le principe des relégations sur les 3 dernières saisons. Le principe du championnat est de juger ta performance sur une saison. Pas 3, 5 ou 10. On ne peut pas reprocher d’un côté à l’UEFA de favoriser les 4 gros championnats et assurant leur participation à la C1 et de l’autre mettre en place le même genre de solution en L1. Par contre j’aime bien l’idée qui va être mise en place. Le dernier de L1 descend, le premier de L2 monte. Les autres jouent leur place au barrage. Qui laisse la possibilité de monter directement tout en laissant un dernier garde-fou aux 18 et 19ème de L1.

    2 – Pourquoi pas. Je ne sais pas d’ailleurs pourquoi le nombre de joueurs prêtés est limité. Mais bon, quand tu commences à prêter un joueur c’est très souvent qu’il n’aura jamais le niveau pour jouer dans ton équipe première. Il n’y a qu’à voir chez nous. Le seul contre-exemple est Rabiot. De plus, prêter des joueurs à des clubs de L1 ne favorise pas la stabilité de ses clubs et leur progression au contraire. Si tu veux faire progresser ton championnat, tu ferais mieux de motiver ces clubs à former leurs propres jeunes.

    3 – C’est une bonne idée. Trop de clubs se contentent de faire de la figuration en coupe d’Europe. Mais ce ne serait pas facile de faire accepter que jusqu’à 30% des droits télé ne soient finalement redistribué qu’exclusivement aux clubs européens.

    4 – A mon avis la DNCG n’est pas aussi rigoriste que ça. Je pense que tu peux déjà présenter un déficit acceptable si tu apportes les garanties et un business plan solide.

    5 – Pourquoi pas revoir la réalisation oui. Mais c’est surtout sur la qualité des pelouses qu’il faut mettre la pression si on veut améliorer le spectacle.

    6 – Pour moi des leaders de groupes de supporters directement employés par le club, ça va complètement à l’encontre de la philosophie ultra. Les associations de supporters sont aussi sensées faire utilité de contre-poids à la direction, de pouvoir discuter et éventuellement contester les décisions et la politique mise en place dans un club. Difficilement envisageable quand c’est le club qui te paye.

    7 – Je ne pense pas que les petites équipes jouent la défense en pensant au goal average. Elles jouent comme ça simplement pour ne pas perdre, essayer de prendre le point du match nul voire arracher la victoire. Mais surtout ne pas prendre le but qui te fera perdre le match. Il faudrait plutôt privilégier le bonus offensif comme au rugby dans ce cas-là.

    • Hellocowboy

      Pour les ultras je comprends bien la logique, mais à la fin, c’est celui qui a le blé qui gagne. Or celui qui a le blé, c’est l’investisseur qui possède le club. Et lui a besoin d’un stade clean et sûr pour attirer du bon sponsor, faire du naming, etc.

  • tidav974yessEmery

    pour favoriser le spectacle pourquoi pas attribuer 1 point de bonus offensif à l’équipe qui gagne par 2 buts d’écart?

    • fonsdy

      le spectacle c’est pas les buts, faut arrêter ce raccourci

      • tidav974yessEmery

        Ben si un peu quand-même…

        • fonsdy

          non y’a des 0-0 ou 1-0 qui sont ultra plaisant à suivre

          • tidav974yessEmery

            Pour moi c’est frustrant de regarder un match et voir très peu ou aucun buts même si le jeu des équipes est agréable.

  • eightg4: Paris est magique !

    Mes propositions pour une meilleur ligue 1:

    1/ Avoir des arbitres professionnels entraînés et payé en conséquence, avec une vraie philosophie d’arbitrage orienté spectacle, offensif, respectueuse, ferme et pédagogues, tout ce que nos arbitres et notre corporation ne sont pas.

    IMPACT: En ayant cette forme d’arbitrage, les joueurs et le jeu d’équipe en sortiront grandi avec notamment des temps d’arrêts de jeu moins grands, un rythme plus soutenu, un jeu qui puisse d’avantage fonctionner et se huiler, plutot que s’arrêter à des cas isolé qui impacte trop le spectacle et le score, on arrêterais de stopper le jeu pour des broutilles. Avec des arbitres mieux formés, on aura une lecture plus juste du jeu, les contacts seront moins sifflés alors qu’ils ne présentent aucune faute, voir aucun danger.

    2/ Autoriser les fonts privés, diminuer la taxation sur les salaires et diminuer les subventions d’état, la gestion doit être exclusivement celle des clubs, les responsabiliser. Une ligue forte qui prônent avec la fédération un jeu compétitif, qui demande aux acteurs d’optimiser leurs dépenses, une réglementation qui vise à favoriser le développement de la compétitivité avec la création d’une cellule à la performance qui réunirait des acteurs du football (kiné, préparateur mental, jardinier, etc) pour inciter les clubs à faire de même. Une ligue et une fédération qui travail de concert avec les centres de formations, qui communique et s’ouvre sur les techniques de management et d’encadrement des jeunes.

    IMPACT: La communication est un facteur clé pour faire changer les mentalités, faire adhérer à l’idée que les clubs doivent gérer leur finance et développer véritablement les clubs pour la performance et les résultats, que les mauvais élèves soient lorsqu’ils sont rétrogradés, aidé à pérenniser leurs actifs par exemple.

    3/ Donner la propriété des stades aux clubs, afin qu’ils puissent gérer leur recette et les faire entrée dans leurs actifs, par le biais de fonds privés. Il faut arrêter avec les budgets de l’Etat qui ne proposent que des contrats pour la plus part de location. Heureusement l’Euro est passé par là, la modernisation des stades améliore le contexte et l’aspect visuel des matchs, ca peut créer une petite dynamique comme avait connu l’Allemagne lorsqu’elle a connu la coupe du monde lasbas. Associé à de vrais programme de formation, ils ont su retrouver le top4 Europe. La modernisation des structures des stades doit aussi déboucher sur la modernisation des infrastructure de formation et d’entrainement, qui est encore trop à la marge en France. Professionnaliser le recrutement et le suivi des joueurs (scout, formateur, détection sur des critères plus moderne, préparateur et encadrement en général) permettrons de développer une vraie compétitivité sur le long terme.

    La mal de la Ligue 1 vient essentiellement d’un attentisme sur les techniques de management, d’encadrement des jeunes et sur des moyens qui ne sont tout simplement pas allouer à la performance (statisticiens, kiné, physique, tactique, scout etc). C »est un mal profond. Avec une philosophie et une préparation à la pointe c’est toute la formation et le football Français qui serait tiré vers le haut.
    Avec des équipes joueuses, des entraîneurs audacieux et des jeunes prometteur, la lumière en 5 ou 6 ans peut vite venir sur la Ligue 1.

  • leoxav76

    le point 4 est inutile…… un club ayant un gros déficit ou ayant une grosse dette ne peut pas être embêté en France si le proprio comble la dette…… donc le business plan est inutile…… je me suis peut être mal exprimé (les mots ne sont pas mon fort). En plus, les investissements ne sont pas interdit….. on a juste a faire à des dirigeants ou proprio frileux (quand on voit que le proprio le plus riche (fortune personnel) est Pinault (le gars de Rennes) ont voit les gars…. il veulent pas investir…. il veulent faire du fric mais ne voit pas grand

  • toto

    Tout d’abord merci pour ce très intéressant exercice de démocratie participative, voici ma modeste contribution

    1 – Pour moi, ça ne résoudra pas le problème. Plus difficile de sortir veut aussi dire en conséquence plus difficile de rentrer ; il sera plus difficile pour un club descendu en ligue 2 de revenir en ligue 1. Ta méthode diminue la probabilité de perte mais augmente la perte. Je ne suis pas sur que ça incite les clubs à oser plus, ça pourrait même avoir l’effet inverse.

    2 – Cette mesure est bon pour le gros club (celui qui possède les joueurs), je ne suis pas sur qu’elle soit bonne pour les petits (ceux qui reçoivent les prêts). Un prêt est un risque financier moins grand qu’un transfert, mais il entraîne une certaine instabilité dans l’équipe. Tes jeunes prêtés, s’ils flambent, l’année d’après, ils retournent dans leur club et le petit club doit reconstruire tout son effectif. Difficile de construire une équipe sur 2-3 ans si tu n’as que des prêts.

    3 – D’accord avec toi

    4 – Je ne sais pas si la DNCG est aussi stricte. Par exemple dans le fair-play financier, les clubs peuvent exclure les dépenses liées aux investissements sur les infrastructures (construction / rénovation des centres d’entrainement, de formation, du stade) des calculs.

    5 – D’accord. La ligue a normalement enfin décidé de regarder les questions de pelouses et réalisation (même si je trouve que la réalisation de ligue 1 n’est pas mauvaise)

    6 – Je ne sais pas s’il faut salarier certains supporters. Mais je suis pour que certaine zone « plus chaude » du stade ne soit accessible quand ne faisant partie d’une association de supporters et qu’il y ait une forme de responsabilité de cette association vis-à-vis des autres associations et du club. Par exemple, on pourrait imaginer une commission de discipline mixte supporters-club, interne au club, qui pourrait étudier le cas de supporters ou d’associations ayant commis des actes litigieux, en étant ferme mais plus précie. Aujourd’hui les sanctions sont souvent trop globales (aucun supporter ne se déplace, tout une tribune fermée / voir match à huit clos)

    7 – Plus que cette histoire de goal average, qui est en faite je pense assez minime (ne se passe que si 2 clubs sont à égalité) ; j’instaurerais comme tu le propose pour l’europe (proposition 3) une rémunération dépendant du spectacle. Aujourd’hui pour les droits télés, il y a une part fixe et une part variable dépendant du classement et de la notoriété du club (audiences). Je propose que la part variable dépende du spectacle proposé. Aujourd’hui dans certains journaux il y a des notes aux matchs, sur canal les spectateurs donnent une note aux matchs ; généralisons cela et attribuons la rémunération variable en fonction du spectacle. Un club qui ne propose pas de jeu, aura une moins bonne note et gagnera moins.

    Encore merci, j’ai bien aimé participé à cet exercice.

  • fonsdy

    Je suis contre la ligue semi fermée
    contre l’intéressement à la coupe d’europe, sils veulent la basarder c’est leur problème, l’indice uefa n’est qu’une conséquence de cet acte (y’a 5 ans personne n’en parlait, maintenant c’est l’équivalent du prix du baril du pétrole)
    contre les dettes (vu la gestion de certains clubs tu vas droit au drame)
    les plans de caméra serré sont le drame du foot
    différence de buts > meilleure attaque c’est pas fifa ici

    • Younouss Sylla

      Enfaite tu es contre tout contre le changement ?

      • fonsdy

        non mais la ligue semi fermée c’est contre le principe de compétition par exemple, je suis pour des changements mais pas des changements qui dénaturent le football.

x

Check Also

Manchester City optimiste quant à une signature d’Alexis Sanchez (Mirror)

Dans le vestiaire de Manchester City, on est convaincu que le transfert d’Alexis Sanchez (28 ans) ...