#BP « V comme V… » par Yvan alias Vivabali

Nous vous proposons depuis plusieurs mois d’être un « Blogueur Parisien » (lire ici), Yvan alias Vivabali nous propose un nouveau billet.

[Celui-ci, comme tous les autres, de tous les blogueurs, n’engage que son auteur. Canal Supporters ne relaie pas, ne valide pas, ne censure pas, il propose un point de vue de supporter, son analyse, sa grille de lecture, vous disposez, analysez, jugez. Pour que vive le débat. Bonne lecture.]

V comme … VERTIGE … VIRAGE … VISION … VESTIAIRE … VITESSE … VERITE … VICTOIRE …

V comme VERTIGE.
6 Août. TDC. Le Top. Match de rêve. OL désintégré. 4-0. Tout réussit … et petit hors-jeu pour un 4-1 moins salé.
28 Août. Monaco. Le Flop. Match « cauchemardesque ». Rien ne nous réussit. 1-3. La 5ème défaite par 2 buts d’écart depuis 2011. 2 défaites en 2016 face à Monaco. 1 bp, 5 bc !… Un caillou dans la chaussure ? Non, un rocher…
Top et Flop … ASSE puis Arsenal se profilent à l’horizon !…
Vous n’avez pas le Vertige ? Tant mieux.

V comme VIRAGE.
Lavezzi (qu’on n’oublie pas), Ibrahimovic, van der Wiel, Sirigu, Stambouli et D. Luiz sont partis.
1 séquoia, 2 ambianceurs, 3 gros salaires, 4 piliers du vestiaire, 5 internationaux et … beaucoup de maillots floqués.
Areola est de retour. Ben Arfa, Jesé, Meunier, Krychowiak sont arrivés. Lo Celso, ce sera en Janvier.
Des joueurs de qualité mais pas les mêmes CV … OK, le foot est un sport où le collectif prime mais quand même …
Pour la première fois depuis 2011, le club a vendu (Lavezzi inclus) autant qu’il a acheté. Équilibre financier mais quid du sportif ? Potentiel en hausse ? En baisse ? A l’équilibre ?… La parole est au coach.
Durant ce mercato, il y a eu des soubresauts à répétition et un timing très surprenant…
Feu vert pour Luiz le dernier jour. Feu rouge pour Matuidi. Si on m’explique (bien), je peux comprendre. Peut-être … En revanche, pour ce qui est de la méthode, de l’anticipation ou l’équilibre, ce sera plus difficile…
Mercato subi ou voulu par Nasser ? Probablement un peu des deux… Dans quelle proportion ? Confirmation que nous avons impérativement besoin d’une direction sportive de très haut niveau.
Saison de transition ? Apparemment un bien vilain mot puisque Nasser ne le prononce jamais et pourtant…
Transition n’a rien de péjoratif mais c’est inédit.
Virage ? Evidemment … Serré ou large ?

V comme VISION.
Les Qataris ont toujours déclaré que la Champion’s League était l’objectif suprême. Applaudissements.
Après le « quoi » vient le « comment ». Stratégie, moyens, hommes, calendrier … Les moyens sont connus et le nouveau contrat avec QTA a été officialisé. 175 M€ par an.
Cette saison, le solde sera donc excédentaire. A priori nettement. Cette « cagnotte » sera-t-elle utilisée la saison prochaine ? Si oui, nos réflexions d’aujourd’hui doivent intégrer la possibilité… d’un été 2017 « décoiffant ».
Le bilan des 5 premières années est très bon. Il aurait pu (ou dû) être excellent si … et c’est justement cette distinction « très bon / excellent » qui doit mobiliser l’attention des Qataris, Nasser en tête.
Comment franchir un nouveau palier ? Début de réponse avec les arrivées d’Emery et de Kluivert ainsi que le mercato évoqué ci-dessus. Il y a manifestement un changement de stratégie. Provisoire ? Impossible de répondre aujourd’hui. Ceci dit, si le temps des interrogations sur certains choix est maintenant derrière nous, le temps d’une intervention publique de Nasser est arrivé. Il doit s’exprimer, informer, réaffirmer sa vision (à court et moyen terme) et conforter la nouvelle équipe.
Vision … Visibilité … La pente est raide, la route est étroite. Puis-je ajouter qu’il y a un peu de brouillard ?
Il va se dissiper …

V comme VESTIAIRE.
Le sport de haut niveau n’échappe pas à la règle : tout projet collectif est d’abord une aventure humaine.
Conséquence, le vestiaire est le centre névralgique. Tout s’y construit ou s’y détruit.
D’ailleurs, le départ de D. Luiz répond vraisemblablement – aussi – à un souci de gestion du vestiaire.
En dehors de toute polémique, il est utile de rappeler que nous sortons d’une période de cogestion réclamée par les tauliers, acceptée par Nasser et plus ou moins subie par Laurent Blanc. Zlatan s’était auto-proclamé chef d’un Camp des Loges aux allures militarisées. Zlatan décidait, tranchait et tout le monde exécutait. Un poil caricatural mais un poil seulement… La hiérarchie était claire, les rôles distribués et la majorité consentante.
Nous savons que ce mode de fonctionnement peut être efficace (nous en avons eu la preuve) mais il a ses limites (autres preuves) et il n’est pas durable. La suite nécessite généralement une période de transition « animée ». Nous y sommes…
Certains joueurs vont répondre aux attentes d’Emery, d’autres les dépasser ou rester en deçà. La hiérarchie sera donc modifiée et il y aura des grincements de dents…
Paramètres déterminants de la saison : Emery et le Vestiaire.

V comme VITESSE.
Le foot (comme le reste) est soumis à la dictature du « tout, tout de suite, tout le temps ».
Tout s’enchaîne très vite. Les victoires (on applaudit) et les défaites (on apprend).
Tout s’accélère. Sur le terrain bien entendu – tant mieux pour les joueurs techniques – et en dehors.
La difficulté réside dans le fait que les objectifs ambitieux du club laissent peu de place aux hésitations, encore moins aux contre-performances. C’est le point sensible.
Emery a besoin de l’adhésion des joueurs et d’un soutien clair de sa hiérarchie. En outre, il sait qu’on ne lui laissera pas beaucoup de temps.
Il découvre son « écurie » et le « circuit ». Il lui faudra plusieurs semaines voire quelques mois pour en faire le tour.
A lui de démontrer que son talent peut s’exporter, notamment en L1, terre d’accueil comme chacun sait…
Confiance requise en Unaï Emery. Avec modération, lucidité, exigence, un peu de patience et une pointe d’optimisme… Premier bilan en Décembre.
Vite et Bien … Rien de nouveau.

V comme VÉRITÉ.
Le foot n’est pas une science exacte.
Exemple : seul notre sport propose l’histoire d’un club échouant en LdC avec Mourinho, Scolari, Hiddinck, Ancelotti, Benitez… allant en finale avec Avram Grant et gagnant avec Roberto Di Matteo !
Les récents résultats, à Monaco notamment, confirment le postulat « Vérité d’un match, Vérité d’un jour ».
Nous le savons et c’est pour cela, entre autres, que nous aimons le foot.
Autre Vérité. Il n’y a pas de coach « providentiel ».
Le meilleur coach du monde, dans sa meilleure forme et dans une période où toutes les planètes sont alignées, ne peut réussir seul. Un management de haut niveau ainsi qu’un effectif de premier choix sont des ingrédients nécessaires à la réalisation de la meilleure cuisine possible. J’ajoute que tout est fragile, que les obstacles sont nombreux, les impondérables fréquents.
Sans oublier que tout Général (dixit Napoléon) doit avoir la chance de son côté …
Les résultats obtenus et la dynamique instaurée par le nouveau trio N-E-K (nec plus ultra ?) seront des éléments déterminants de ce que l’on pourra appeler la « Vérité 2016 – 2017 ».

V comme VICTOIRE.
J’ai gardé le meilleur pour la fin.
Joueurs ou supporters, nous voulons, encore et toujours, des victoires.
Notre vitrine des trophées se remplit. Très bien. Est-elle pleine ? Certainement pas …
Aucun d’entre nous n’est rassasié, nous avons toujours faim de titres, de trophées. Peu importe qui sont nos adversaires, de quelle compétition il s’agit, si la victoire est méritée ou non.
Je me fiche du contexte, des faits de jeu… la victoire, le titre, le trophée, voilà l’important.
1993. OM a gagné une « coupe en bois » mais ils ne retiennent qu’une chose : « à jamais les premiers » …
RV pour les prochaines victoires. Indispensables pour la sérénité, nécessaires pour Emery.
Il a besoin d’une dynamique positive afin de mettre en place son projet. Et de Victoires. Quand on voit à quelle vitesse a démarré la séquence « je lèche, je lâche, je lynche » pour notre coach basque …
V comme Victoire contre Arsenal.
Bon présage (!?), nous commençons la Champions League par … la lettre A.
Nous ne la terminerons pas par la lettre Z puisque Zlatan est parti. Un autre bon présage ? Référence à « la jurisprudence Inter 2010 – Barça 2011 »
Zlatan va-t-il nous rendre ce bien involontaire « service » ? Si tel était le cas, je doute qu’il apprécie la Victoire autant que nous.

Merci d’avoir consacré quelques instants à la lecture de ce (long) billet.
Dans l’attente de vos commentaires … toujours intéressants.

Yvan alias Vivabali (clin d’œil à l’Asie)

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

Cavani : « J’espère que les choses se régleront pour que je reste »

Edinson Cavani entend poursuivre sa carrière au PSG, son message et simple et clair. Reste ...