La presse espagnole s’en prend à Salvatore Sirigu

Auteur d’un très mauvais geste hier en donnant un coup de coude à Aduriz, Salvatore Sirigu a causé un penalty tout en récoltant un très logique carton rouge. Une prestation ciblée par la presse espagnole ce matin en ciblant l’attitude de l’Italien mais également ses performances en match. Marca n’y va pas par quatre chemins en affirmant que Sergio Rico est désormais sans nul doute possible le portier numéro 1 du FC Séville.

« Il a perdu la tête. Son rouge est inexplicable. Salvatore Sirigu arrivait avec l’étiquette de gardien expérimenté qui pouvait faire monter le niveau à ce poste, mais lors de son deuxième match, l’Italien a semblé déterminé à mettre fin au débat pour savoir qui de Rico ou lui doit occuper la place. »

Mais c’est bien le quotidien sévillan El Desmarque qui s’est montré le plus virulent a l’égard de Salvatore Sorigu.

« Au Madrigal, Sergio Rico a sauvé Séville, à San Mamés, il n’était pas là, c’était Sirigu, parce que Sampaoli a opté pour une rotation absurde pour ne pas fâcher l’Italien qui commence à coûter cher. La performance du gardien transalpin a été désastreuse. […] Aduriz a puni de façon méritée Séville pour son match timide, a puni Sirigu, et Sampaoli pour l’avoir choisi sans raison. »

 

 

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

larque

Larqué : « C’est une tournée d’adieu que font Di Maria et Lucas ? »

Pas de Verratti, Motta, Rabiot ou Pastore, il y a eu trop d’absences dans l’entre-jeu ...