L’AS Saint-Etienne revient sur le pénalty imaginaire accordé au PSG

Malgré un fond de jeu très défensif pour ne pas dire inexistant hier soir, l’AS Saint-Etienne n’a pas apprécié avoir concédé un pénalty imaginaire en milieu de seconde période. Le compte-rendu sur le site officiel des Verts se veut catégorique.

« Menés au score après un penalty imaginaire transformé par Lucas, les hommes de Christophe Galtier ont eu le mérite d’y croire jusqu’au bout et d’égaliser dans le temps additionnel grâce à Robert Beric, peut-on lire en préambule de l’article avant de lire quelques lignes plus bas. Alors que les Verts tiennent le choc, l’arbitre de la rencontre, Benoît Bastien, décide d’accorder un penalty au PSG pour un contact entre Kévin Malcuit et Matuidi en dehors de la surface… Lucas le transforme. Touchés psychologiquement par ce coup du sort, les Verts accusent le coup et évitent de peu d’encaisser un deuxième but à plusieurs reprises. Voyant son équipe en difficulté, Christophe Galtier injecte du sang neuf en faisant entrer Romain Hamouma et Robert Beric. Pari gagnant pour l’entraineur stéphanois. Profitant d’un excellent centre de Kévin Malcuit, l’international slovène amortit le ballon de la poitrine et ajuste Trapp. Les Verts peuvent savourer. Ils viennent de mettre fin à une série de dix défaites consécutives face à l’ogre parisien… »

À propos Grégoire Anne

x

Check Also

courbis

Courbis : « Je ne vois pas vraiment de changement chez Cavani »

Cavani a-t-il fait oublier Ibrahimovic ? C’était la question posée par RMC à Rolland Courbis. ...