PFC Ludogorets Razgrad, ce qu’il faut savoir de ce club au budget de 10M€

Que faut-il savoir du PFC Ludogorets, club de Razgrad ? Crée en 1945, ce club bulgare (ex Antibiotik) est jeune au plus haut niveau. Il n’a connu la première division qu’en 2011. Le fruit de l’arrivée en septembre 2010 de l’homme d’affaires Kiril Domuschiev (47 ans) à sa tête (photo). Depuis le club a remporté tous les titres de champion de Bulgarie, la Parva Liga (de 2012 à 2016) et deux coupes nationales. Son Arena est de moins de 9.000 places d’où la délocalisation du match de Champions League à Sofia, la capitale. Le budget de Ludogorets, c’est 10M€. Ce qui situe bien l’écart avec le PSG qui dépasse largement les 500M€.

Côté joueur, Claudiu Keserü, est le plus connu en France. Le joueur le plus côté est le brésilien Jonathan Cafú (ex Sao Paulo). Marcelinho, Yordan Minev, Cosmin Moți, Svetoslav Dyakov, ou le gardien Vladislav Stoyanov sont les cadres de l’équipe.

Pour s’offrir une place en phase de poules, Ludogorets a éliminé Mladost Podgorica (5-0 en cumulé), l’Etoile Rouge après prolongations, puis Plzen (4-2).

Au niveau européen, le club bulgare a déjà réalisé des coups d’éclat. En 2013/14, reversés en Europa League, les joueurs de Razgrad ont passé le cap des 16es de finale en sortant la Lazio. En 2014/2015, Ludogorets atteint la phase de groupes de la C1. Il atteint le total de 4 points, en battant Bâle 1-0 et en accrochant Liverpool 2-2. A domicile, le PFC ne s’est incliné que 1-2 face au Real Madrid. En déplacement, ce fût plus compliqué avec des gifles à Madrid (4-0) et à Bâle (4-0).

Insolite, Georgi Dermendjiev, entraîneur du champion de Bulgarie, avait effectué un stage de 10 jours au FC Valence, entraîné alors par Unai Emery. Autant dire qu’il connait bien les méthodes de l’entraîneur du PSG.

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

nice

Avant d’aller au Parc, Nice surclasse Toulouse et reprend le trône de Ligue 1

La question de ce soir était toute simple : Avec un, trois ou quatre points ...