Pierre Ducrocq, Luis Fernandez et Jean-Michel Badiane évoquent leurs meilleurs souvenirs

Ce soir a tout d’un grand soir. A l’occasion du millième match officiel de l’Histoire du PSG, le club de la capitale met les petits plats dans les grands en conviant d’anciens (voire très anciens) joueurs. L’occasion rêvée pour Pierre Ducrocq, Luis Fernandez et Jean-Michel Badiane d’évoquer pour Goal leurs meilleurs souvenirs. Real, OM, Barcelone, résonnant comme des grands souvenirs dans la tête de tous les supporters, ils semblent briller également dans la bouche des anciens, présents sur la pelouse.

Pierre Ducrocq (1994-2002)

ducrocq-ravanelli

« Mon meilleur souvenir est ce PSG-OM de 1999. On avait gagné 2-1, Il y avait tout dans ce match : le Parc quand tu sors du tunnel, la tension quand tu descends avec le bus… À l’époque, le bus descendait dans le sous-sol, donc il fallait faire une marche arrière de 50 mètres, c’était la folie ! Puis il y a le Parc des Princes quand tu rentres sur la pelouse, le tifo dans les deux virages, chaud bouillant ! Sur le terrain, ça ne se passe pas bien, on perd 1-0 alors qu’on est pas mauvais. Et il y a ces 20 dernières minutes où on met deux buts. On aurait même pu en mettre un troisième. On gagne 2-1 finalement et le Parc est juste en feu ! Au moment du deuxième but de Bruno Rodriguez c’était… laisse tomber. On ne verra plus jamais le Parc comme ça. C’est le vécu de cette soirée qui fait que c’est mon plus beau souvenir et c’est grâce aux supporters. »

 

Luis Fernandez (j: 1978-1986/e: 1994-1996/2000-2003)

8485_psg_bastia_fernandez

« PSG-Barça 1995 (2-1) : Je suis un enfant du Parc des Princes où j’ai de nombreux souvenirs. C’est difficile de les classer, mais avec l’équipe de France, je retiens cette victoire en finale du championnat d’Europe. Il y a aussi eu ce premier titre avec le Paris Saint-Germain en tant que capitaine. Enfin, comme entraîneur, je dirais le quart de finale contre le Barça de Johan Cruyff. C’était mon idole en tant que joueur, c’était mon idole en tant qu’entraîneur. C’est l’homme qui m’a le plus inspiré et m’a donné envie d’être entraîneur. Serrer la main de Cruyff, lui demander une photo avec mon fils après le match, c’était quelque chose que j’attendais avec impatience. Mais jouer contre lui et l’éliminer, c’était un grand moment, surtout avec cette victoire 2-1 au Parc des Princes contre la Dream Team du Barça. À l’époque, ce n’était pas rien. Aujourd’hui, le Barça de Messi c’est pareil et ça restera une grande fierté. »


Jean-Michel Badiane (1993-2006)

badiane

« J’en ai deux en réalité.  Le PSG-Real Madrid de 1993 bien entendu (4-1). À cette époque, j’étais au stade avec mon père et c’était la première fois que je voyais un match rassembler autant de choses. Le scénario était incroyable avec ce but d’Antoine Koumbouaré alors que c’est lui qui est fautif sur le but qui fait si mal de Madrid un peu avant. Mon deuxième souvenir c’est la double confrontation face à l’OM en 2004-2005 à trois jours d’intervalle. On avait gagné 2-1 chez nous puis 3-0 au Stade Vélodrome (en réalité le PSG avait gagné 2-3 et non 0-3). C’était la fameuse époque où Marseille n’arrivait plus à nous battre. Au Parc des Princes, l’ambiance était incroyable. J’ai pris ces deux matches car ils ont rassemblé pour moi tous les supporters parisiens à ce moment-là. Les Ultras ont mis une ambiance spéciale dans ces matches-là et c’est vrai que c’est un peu différent aujourd’hui. On avait vraiment les supporters dernière nous, mais maintenant dès que ça va un peu moins bien, les gens sifflent. »

À propos Marc Alvarez

x

Check Also

talk100psg

Talk 100% PSG : Responsabilités, Areola ou Trapp, Nice favori face à Paris ?

Chaque lundi, Canal Supporters et Yvelines 1ere vous proposent le Talk 100% PSG. Les responsabilités après ...